Les conditions d'accès au Festival de Cannes en temps de covid seront assez strictes. Les festivaliers devront forcément respecter un des trois cas de figure mentionnés.

Le Festival de Cannes a diffusé aux festivaliers le protocole sanitaire qu’ils seront tenus de respecter, dans un mail envoyé le 2 juin 2021, que Numerama a également consulté. Les consignes sont aussi claires que strictes : il faudra que les milliers de visiteurs et visiteuses soient irréprochables en matière de preuves de « non maladie » à apporter.

Le festival — dont la sélection vient d’ailleurs d’être dévoilée — aura lieu du mardi 6 juillet au samedi 17 juillet 2021 : il va brasser des dizaines de milliers de personnes, notamment dans des salles de cinéma fermées. Il était donc nécessaire que l’organisation mette au point des règles. Celles-ci seront détaillées avec plus de précisions dans le mois de juin sur le site officiel.

Ce que l’on sait déjà, c’est que pour avoir le droit d’accéder aux conférences de presse et aux séances, les festivaliers auront trois solutions.

Le logo du Festival de Cannes

Le protocole Covid-19 du festival de Cannes

Une attestation de vaccination Covid-19

Il ne suffira pas d’une seule dose pour être considéré comme vacciné. L’organisation insiste bien :

  • Pour les vaccins à deux doses, il faudra que se soient écoulés 14 jours après avoir reçu la deuxième dose
  • Pour les vaccins à une dose, il faudra que se soient écoulés 14 jours après la première dose.

Il semble également logique que cela vaudra aussi pour les personnes qui ont eu le covid il y a un petit moment et qui, du coup, ne doivent recevoir qu’une dose d’un vaccin pour être considérées comme vaccinées entièrement.

Les quatre vaccins reconnus par l’Agence européenne des médicaments sont ceux de BioNTech et Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen.

Un test PCR négatif toutes les 48 heures

C’est un dispositif ambitieux, mais nécessaire pour s’assurer que toutes les personnes qui fréquentent des lieux avec beaucoup de passage : il faudra que chaque festivalier qui n’a pas d’attestation de vaccination « en règle » se fasse tester toutes les 48 heures.

Il est possible de faire un test PCR ou un test antigénique — ceux que l’on peut faire en pharmacie avec un résultat en 15 minutes.

Il faudra donc présenter un test négatif vieux de moins de 48 heures à chaque fois. Le festival a d’ailleurs précisé qu’il aurait un « partenariat » avec un centre biologique à côté du festival, « ouvert 7 jours sur 7 » avec une possibilité de prendre un RDV en ligne.

Une preuve d’immunité acquise

La troisième voie proposée concerne celles et ceux qui ont déjà eu le covid : donner la preuve d’une « immunité acquise », « via la présentation d’un test RT-PCR ou antigénique positif, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois ».

Seules les personnes qui ont eu le Covid entre février 2021 et juillet 2021 seront concernées.

On s’approche ici du concept du certificat de rétablissement, qui n’a pas encore été beaucoup développé ni détaillé en France, mais que la Commission européenne a déjà bien étudié.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo