La Nasa a annoncé quelles seront les deux premières missions scientifiques menées à bord de la future station Lunaire Gateway. L'observation de la météo spatiale ainsi que l'étude des radiations solaires sont au programme.

Les deux premières missions scientifiques qui auront lieu à bord du Lunar Gateway, la future station spatiale lunaire, ont été sélectionnées par la Nasa le 12 mars 2020. Le Lunar Orbital Platform-Gateway, un projet de station orbitale installée autour du satellite naturel de la Terre, doit servir d’avant-poste vers l’espace lointain, notamment en soutien au programme Artémis.

Les deux premières missions qui auront lieu à bord de la station s’intéresseront à deux domaines : l’observation de la météorologie spatiale et le suivi des radiations solaires.

Plan de la station Lunar Gateway. // Source : Nasa

Assurer la sécurité des astronautes en mission

Les instruments dédiés à l’observation de la météorologie spatiale seront construits par l’Agence spatiale américaine. L’objectif sera d’observer le vent solaire, un plasma constitué de particules éjectées en permanence par le Soleil dans le milieu interplanétaire. L’enjeu est de pouvoir prévoir d’éventuels événements provoqués par l’étoile, qui pourraient avoir des conséquences sur les astronautes lors des missions lunaires et, à plus long terme, martiennes.

Le suivi des radiations solaires sera réalisé par l’Agence spatiale européenne (ESA), qui doit fournir les instruments nécessaires. Surveiller l’effet des radiations du Soleil sur l’orbite de la future station est crucial pour la sécurité des astronautes qui se trouveront à bord.

Les instruments qui vont être installés à bord du Lunar Gateway doivent encore être sélectionnés. L’ESA, la Jaxa (l’agence spatiale japonaise) ainsi que l’Agence spatiale canadienne sont en discussion avec la Nasa pour contribuer à la construction de la future station lunaire. L’assemblage complet du Lunar Gateway doit être terminé en 2026. La station devrait jouer un rôle essentiel dans les ambitions de la Nasa, qui compte établir une présence durable d’astronautes autour de la Lune.

Article publié initialement le 13 mars 2020 et mis à jour le 28 octobre 2020

Crédit photo de la une : NASA

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo