SpaceX a lancé 60 nouveaux satellites dans le cadre de son projet Starlink. Lors de la mission, la société n'est pas parvenue à récupérer le premier étage de sa fusée Falcon 9. Cela n'était pas arrivé depuis quatre ans.

SpaceX n’a pas réussi à récupérer le premier étage de sa fusée Falcon 9 lors d’un lancement de 60 satellites Starlink qui a eu lieu le 17 février 2020. C’est la première fois que l’entreprise ne parvient pas à récupérer son lanceur en quatre ans. SpaceX s’est fait une spécialité de récupérer ses fusées : la société a déjà réussi à faire atterrir ses fusées pour les récupérer à 49 reprises auparavant, indique l’AFP.

La mission a décollé de la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride. La manière dont l’atterrissage s’est déroulé laisse cependant envisager la possibilité que l’engin n’ait pas été trop abimé, si l’on en croit SpaceX. « Malheureusement, nous n’avons pas fait atterrir le premier étage sur notre navire, mais il a atterri en douceur à côté du navire, il pourrait donc être en un seul morceau », a expliqué Jessica Anderson, ingénieure de fabrication chez SpaceX, citée par l’AFP.

Le lancement de la fusée. // Source : Flickr/CC/Official SpaceX Photos (photo recadrée)

60 nouveaux satellites mis en orbite

L’objectif de la mission a été rempli : SpaceX devait envoyer un cinquième chargement de 60 satellites, dans le cadre de son projet Starlink. La société prévoit de déployer une constellation de milliers de satellites en orbite terrestre basse, afin d’offrir un accès à Internet. Le projet n’est pas accueilli avec enthousiasme par tout le monde : la présence de ces satellites risque de provoquer plusieurs désagréments, comme la pollution visuelle. La question des débris spatiaux, qui encombrent déjà l’espace, se pose également.

Pour l’instant, les raisons pour lesquelles SpaceX n’a pas réussi la récupération de sa fusée ne sont pas claires. L’AFP mentionne qu’un panache de fumée a pu être observé dans les environs.

Ce sont désormais près de 300 satellites envoyés par SpaceX qui se trouvent en orbite autour de notre planète. L’ambition de l’entreprise pourrait être d’en déployer des milliers. Dans le cadre d’un projet si imposant, la récupération des lanceurs est une compétence stratégique, afin de limiter le coût des missions qui permettent d’installer les satellites de cette constellation. Malgré cet incident, SpaceX a démontré ces dernières années sa capacité à récupérer efficacement et rapidement ses lanceurs, ainsi qu’à les réutiliser.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo