La NASA a indiqué dans un planning que la première sortie extravéhiculaire 100 % féminine surviendra à la fin du mois d'octobre. Elle devait avoir lieu initialement ce printemps, mais un problème de combinaison a contraint l'agence à revoir ses plans.

Après d’innombrables sorties extravéhiculaires masculines et mixtes, qui sont menées depuis des années sans difficulté majeure, la NASA est enfin sur le point de procéder à la toute première mission exclusivement féminine qui se déroulera en dehors de la Station spatiale internationale. C’est ce que révèle un planning des opérations partagé le 4 octobre par l’agence spatiale américaine.

Parmi les six sorties qui ont été datées, et dont la première est déjà passée, il ressort que la mission du 21 octobre sera conduite par les astronautes Christina Koch et Jessica Meir. Au moment où elles se retrouveront toutes les deux dans l’espace, Christina Koch sera la plus expérimentée, puisqu’elle aura au moins trois sorties extravéhiculaires à son actif — elle accompagnera alors les débuts de Jessica Meir.

Jessica Meir
Jessica Meir pendant un entraînement sur Terre. // Source : James Blair/NASA

Changements de batteries

L’ensemble de ces opérations a pour objectif d’installer de nouvelles batteries lithium-ion, dans le cadre d’une mise à niveau des systèmes d’alimentation de l’ISS, indique la NASA sur son site. À la différence de la première tentative qui était prévue pour ce printemps, la NASA n’a pas reparlé de la caractéristique de cette prochaine sortie — peut-être prendra-t-elle la parole quand l’évènement sera imminent.

Initialement, la toute première sortie spatiale conduite par deux femmes devait survenir avec Christina Koch et Anne McClain. Planifiée en début d’année, elle avait toutefois dû être annulée à cause d’un problème de combinaison : résultat des courses, Anne McClain a été remplacée par Nick Hague au pied levé. Celui-si se glissait mieux dans les dimensions de la combinaison disponible que sa collègue.

Partager sur les réseaux sociaux