Certaines étoiles massives finissent un jour par devenir des trous noirs. Le Soleil pourrait-il connaître un sort semblable ?

Il y a peu, des scientifiques sont parvenus à « peser » une étoile à neutrons dont la masse était impressionnante : elle était « presque trop massive » pour exister. Cet astre semble proche de la limite de masse entre la formation d’une étoile à neutrons et la formation d’un trou noir. Comme l’explique la Nasa, la plupart des trous noirs naissent des restes d’une grande étoile arrivée en fin de vie. Notre Soleil, qui est bien entendu une étoile, pourrait-il lui aussi un jour se transformer en un trou noir ?

L’Agence spatiale américaine a justement répondu à cette question dans un article sur les trous noirs publié le 23 septembre 2019, à l’occasion de sa #BlackHoleWeek (une semaine entière consacrée aux trous noirs). « Le Soleil ne se transformera jamais en trou noir car il n’est pas assez massif pour exploser », explique la Nasa. La masse du Soleil représente l’équivalent de 333 000 fois celle de la Terre, indique Space.com. Exprimée en chiffres, la masse du Soleil fait 1 989 100 000 000 000 000 000 000 000 000 kilogrammes.

Une étoile et une naine blanche. // Source : Pixabay (photo recadrée)

Une étoile et une naine blanche.

Source : Pixabay (photo recadrée)

Le Soleil devrait devenir une naine blanche

Pour prédire comment une étoile va mourir, il faut regarder avec quelle masse elle est née, indique la Nasa. Quel destin attend notre étoile, si ce n’est pas de devenir un trou noir ? « Le Soleil deviendra un reste stellaire dense appelé naine blanche », poursuit la Nasa. C’est ce qui attend les étoiles dont la masse est estimée faible ou moyenne (moins de 8 fois environ la masse du Soleil).

La Nasa explique cependant quelles seraient les conséquences dans le cas hypothétique où le Soleil se changerait subitement en trou noir. S’il conservait la même masse, « cela n’affecterait pas les orbites des planètes, car son influence gravitationnelle sur le système solaire resterait la même », selon l’agence spatiale. Notre planète continuerait à avancer sur son orbite. Néanmoins, il ne faut pas oublier que l’absence de lumière envoyée par le Soleil aurait de graves conséquences pour la vie sur Terre (ndlr : belle utilisation d’un euphémisme).

Les trous noirs sont des objets célestes impressionnants, mais ils sont moins à craindre qu’on ne pourrait le penser. Si quelque chose doit nous faire peur, ce n’est pas de rencontrer un trou noir, mais de rencontrer une autre étoile.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !