SpaceX a subi un nouvel incident : le prototype d'une fusée a pris feu lors d'un test. Il s'agissait d'un essai du moteur qui doit servir sur le futur modèle Starship.

Le prototype d’une fusée de SpaceX a pris feu à Boca Chica au Texas, ont rapporté plusieurs médias, dont The Verge, le 17 juillet 2019. L’incident est survenu alors que l’entreprise réalisait un essai moteur. Selon nos confrères, une deuxième explosion s’est produite 4 minutes après l’allumage du moteur et a enflammé la fusée. Le feu semble avoir été maîtrisé rapidement.

Quel est l’appareil qui a pris feu ? Il s’agit du Starship, la nouvelle fusée en train d’être construire par SpaceX. C’est avec cette fusée que SpaceX a l’intention de transporter un équipage lors d’un futur vol autour de la Lune. La société a allumé un premier moteur de l’appareil en avril dernier, lors d’un test modeste.

Un hangar de SpaceX. // Source : Pixabay (photo recadrée)

Avec ce prototype, l’entreprise est en train de tester le Raptor, un nouveau moteur développé spécifiquement pour le Starship. Le prototype doit quitter la terre ferme dans les semaines à venir lors d’un premier vol, qui ressemblera davantage à un « bond » : élever la fusée dans les airs avant de la faire redescendre, comme lorsque SpaceX récupère des étages de ses fusées pour les réutiliser.

Il n’y aura probablement pas d’autre test cette semaine

À l’heure où nous écrivons ces lignes, SpaceX n’a publié aucun communiqué au sujet de cette explosion sur son site. L’entreprise n’a pas non plus tweeté, sur son compte officiel, de même qu’Elon Musk ne s’est pas exprimé publiquement. On ignore si la deuxième explosion, visible dans ces images, est bien d’origine accidentelle. The Verge note que les routes autour du site de SpaceX sont accessibles, ce qui semble vouloir dire qu’aucun autre test n’aura lieu pendant le reste de la semaine.

Quant aux dommages subis par le véhicule, nos confrères notent qu’ils semblent minimes. L’incident ne devrait donc pas doucher l’enthousiasme d’Elon Musk. Cet incendie se produit un jour après que SpaceX ait enfin clarifié les causes d’un autre accident survenu en avril : une capsule Dragon avait explosé pendant des tests au sol.

Crédit photo de la une : Pixabay (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux