L'agence spatiale russe enverra deux touristes spatiaux à bord de l'ISS en 2021.

En vogue dans les années 2000, le tourisme spatial est tombé en désuétude lors de la décennie suivante. Cette activité redevient toutefois à la mode : d’abord parce que des entreprises privées se lancent dans ce créneau (que ce soit Blue Origin, SpaceX ou Virgin Galactic) ; ensuite, parce que la Russie entend s’y remettre après une longue pause sans vol en direction de la Station spatiale internationale.

C’est ce qu’annonce un communiqué de l’agence spatiale russe, Roscosmos. Le 19 février, elle a confirmé la signature d’un contrat avec la société américaine Space Adventures pour transporter à la fin 2021 deux touristes à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Ils devraient occuper le segment russe de l’ISS, qui compte cinq modules : Zarya, Zvezda, Pirs, Poisk et Rassvet.

Dennis Tito
Dennis Tito, à gauche, est le premier touriste spatial à avoir accédé à l’ISS. // Source : Nasa

Sept touristes spatiaux déjà partis

Ce n’est pas la première fois que Roscosmos et Space Adventures coopèrent. Ensemble, les deux partenaires ont déjà transporté sept touristes spatiaux à bord de l’ISS, entre 2001 et 2009 : Dennis Tito, Mark Shuttleworth, Gregory Olsen, Anousheh Ansari, Charles Simonyi, Richard Garriott et Guy Laliberté. Six hommes et une femme, répartis sur six nationalités différentes (il y a des binationaux et des compatriotes).

Les deux touristes, dont la nationalité n’a pas été précisée, seront transportés lors d’une rotation réalisée par le lanceur russe et le véhicule spatial Soyouz, qui décollera depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. La durée de leur séjour à 400 kilomètres d’altitude n’est pas précisée, pas plus que sont renseignées les expériences auxquelles les deux touristes pourront participer.

À lire sur Numerama : Qui sont les touristes spatiaux déjà partis  ?

Partager sur les réseaux sociaux