En Allemagne, une équipe de seconde division de basket-ball devrait être rétrogradée en ProB après avoir gagné un match décisif sur le terrain, mais l'avoir perdu pour un point de règlement. En cause : une mise à jour Windows imprévue qui a fait démarrer le match trop tard.

"Ca se joue sur des détails", aiment souvent à rappeler les sportifs professionnels interviewés après une défaite. Mais il y a des détails qui laissent un goût plus amer que d'autres. Ars Technica rapporte ainsi les malheurs de l'équipe de basket-ball allemande de Paderborn, qui sera très certainement reléguée de la ProA (deuxième division) vers la ProB à cause d'une mise à jour de Windows. Vraiment ? Mais oui.

Le règlement de la ligue allemande de basket-ball fait obligation aux équipes qui reçoivent de respecter l'horaire prévu du match. Ils ne peuvent donc bénéficier que d'une marge de 15 minutes de retard en cas de difficultés d'organisation, sous peine de perdre le match sur tapis vert. Donc lorsque l'équipe locale qui est en difficulté dans son championnat s'apprêtait à affronter les Chemnitz Niners, tout semblait prêt dès 18h00, alors que le coup d'envoi était prévu à 19h30. Parfait.

Sauf qu'à 19h20, l'ordinateur portable utilisé par le club pour contrôler le tableau d'affichage du gymnase a décidé de rebooter tout seul, et d'installer les mises à jour Windows Update qui n'avaient pas été faites. Le temps que toutes les mises à jour soient appliquées par le système de Microsoft, le match n'a pu débuter qu'à 19h55.

Suite à une réserve très peu fair-play déposée par les Chemnitz Niners, l'équipe de Paterborn qui a gagné le match sur le terrain par une courte victoire (69-62) a donc perdu un point au classement général, du fait de la pénalité prévue au règlement. Un point précieux qui devrait lui coûter le maintien en ProA, et l'envoyer vers la ProB.

Le club a décidé de faire appel auprès de la Ligue, mais sans grand espoir. Il a aussi décidé que l'an prochain, le panneau d'affichage serait contrôlé par un Macbook, et non plus depuis un ordinateur sous Windows.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.