Une campagne virale destinée à sensibiliser le public à la lutte contre la maladie de Charcot met au défi plusieurs personnalités de se verser un seau d’eau glacé sur la tête. À Hollywood comme dans la Silicon Valley, un certain nombre de célébrités ont accepté de se prêter au jeu. À l’image de Bill Gates.

Afin de sensibiliser le public aux enjeux de la maladie de Charcot (ou sclérose latérale amyotrophique, SLA), un gouverneur américain a eu la bonne idée de lancer une opération de communication demandant à diverses personnalités de se jeter un seau d’eau glacé sur la tête et de profiter du buzz médiatique pour encourager les individus à soutenir financièrement une association engagée contre la SLA.

Portée par la viralité des réseaux sociaux, la campagne a réussi à attirer l’attention du public et des médias. Il faut dire que plusieurs célébrités ont accepté de se prêter au jeu. C’est le cas de Mark Zuckerberg (PDG de Facebook), Satya Nadella (PDG de Microsoft) ou encore de Justin Timberlake. D’autres comme Barack Obama ont préféré passer leur tour mais ont promis à la place de faire un don à l’association.

En effet, ceux qui acceptent le relever le gant n’ont pas l’obligation de se verser un seau d’eau glacé sur la tête : ils peuvent choisir de faire un don à la place… ou bien faire les deux.

Cette fois, c’est Bill Gates qui s’est plié aux règles du défi. Désigné par Mark Zuckerberg, le fondateur de Microsoft a lui aussi publié une vidéo en guise de preuve. Vidéo qui s’avère plutôt amusante, car l’intéressé ne s’est pas contenté de simplement remplir un seau d’eau glacé et de se le verser dessus. Il a construit tout un système lui permettant de réaliser le défi sans se fatiguer physiquement.

Bill Gates ne dit pas s’il a également fait un don à l’association américaine. En revanche, l’homme d’affaires a désigné Ryan Seacreast (acteur et producteur), Elon Musk (entrepreneur à l’origine de PayPal, Tesla Motors et SpaceX) et Chris Anderson (responsables des conférences TED).

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !