A Lille, un adolescent prenait en photo les vélos qu'il n'avait pas encore volés, et les mettait en vente sur LeBonCoin. Une méthode qui lui permettait de ne voler que les vélos trouvant preneur.

L'histoire est amusante quand on est pas victime, et elle ne serait pas isolée. La Voix Du Nord rapporte qu'un adolescent de 17 ans a été arrêté à Lille ce lundi, après avoir mis en vente sur LeBonCoin des vélos qu'il n'avait pas encore volés. Le délinquant se rendait dans différents quartiers pour prendre en photo les deux-roues qu'il mettait en vente sur le site de petites annonces. Et c'est seulement lorsqu'un client se manifestait qu'il se rendait effectivement sur les lieux pour dérober le vélo et l'apporter à l'acheteur. Aucun stock, rien que du flux tendu.

Le jeune voleur s'est fait avoir grâce à la vigilance d'un internaute à qui la bicyclette avait été dérobée. Constatant que son vélo de marque Veneto n'était plus dans sa cave, l'homme a recherché son bien sur LeBonCoin et a découvert l'annonce… avec une photo prise directement dans sa cave. Il a alors appelé le vendeur qui lui a dit que le Veneto avait déjà été vendu, ce qui expliquait qu'il avait déjà été volé, mais qu'il pouvait aussi lui proposer un vélo de marque Gitane.

Celui de son voisin.

Au moment du rendez-vous, c'est finalement la BAC de Lille qui se présente. "Aux policiers, l’adolescent a reconnu avoir dérobé ainsi six bicyclettes (pour cinq revendues sur le boncoin). Il a été remis en liberté en attendant les suites de l’enquête, qui se poursuit en préliminaire, afin notamment d’évaluer les préjudices", précise le quotidien nordique.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !