L’éclipse solaire totale, observable depuis l’Amérique du Nord, a été un magnifique et rare spectacle. La Nasa a bien évidemment capturé ce moment, et partagé de nombreuses photos sur son site et sur les réseaux sociaux.

Lundi 21 août 2017, à partir de 19h, heure de Paris, et pendant près de 3 heures, les États-Unis ont eu le droit à un magnifique spectacle naturel : une éclipse solaire totale, traversant le pays d’est en ouest. Celle-ci a été massivement suivie et commentée sur les réseaux sociaux, le phénomène n’étant pas arrivé depuis 1918 sur le continent américain et depuis 1999 pour l’Europe.

Comme à d’habitude lors de ce type d’évènement spatial, l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace, plus connue sous l’acronyme Nasa, a diffusé de nombreuses images de l’événement sur son site ainsi que sur les réseaux sociaux.

Eclipse totale, permettant d'observer le phénomène optique des perles de Baily / Credit: NASA/Aubrey Gemignani

Éclipse totale, permettant d’observer le phénomène optique des perles de Baily / Crédits : NASA/Aubrey Gemignani

Credit: NASA/SDO

Crédit: NASA/SDO

Ensemble d'image montrant la progression de l'éclipse et offrant tout le spectre de l'évènement / Credit: NASA/Bill Ingalls

Ensemble d’images montrant la progression de l’éclipse et offrant tout le spectre de l’évènement / Crédits : NASA/Bill Ingalls

Le photobomb de l’ISS

L’une des images les plus marquantes de cette éclipse solaire, massivement partagée sur Twitter, est celle du photobomb de la Station Spatiale Internationale (ISS) alors que la Lune commençait à couvrir le soleil.

En direct de l’ISS

Depuis l’ISS, les 6 occupants ont également pu capturer l’éclipse, mais sous un angle totalement différent puisque directement depuis l’espace, à plus de 400 kilomètres d’altitude. Le résultat est assez vertigineux.

Credit: Paolo Nespoli

Crédits : Paolo Nespoli

Crédit: NASA, Mark Garcia

Crédit: NASA, Mark Garcia

 

Crédit: NASA, Mark Garcia

Crédit: NASA, Mark Garcia

Vu de la Terre

La Nasa a également partagé différentes photos des conséquences de cette éclipse. Certains Américains ont ainsi pu observer des ombres remplies de croissants de lumière. Une manière de pouvoir observer l’éclipse sans la regarder directement — n’est-ce pas Donald —, même si les classiques lunettes faisaient également l’affaire.

Credit: Logan Johnson

Crédits : Logan Johnson

Credit: Mark Schnyder

Crédits : Mark Schnyder

Credit: Mikayla Chase

Crédits : Mikayla Chase

Credit: NASA Langley/Harlen Capen and George Homich

Credit: NASA Langley/Harlen Capen and George Homich

La prochaine éclipse solaire totale n’est pas attendue avant le 2 juillet 2019, et devrait être uniquement observable depuis l’Amérique du Sud. L’Europe, elle, aura le droit à une éclipse partielle le 11 août 2018.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !