En modifiant des pièces d’un robot médical, un ingénieur a créé une machine qui permet de réaliser des endoscopies en motion control. Il suffit de bouger la main pour contrôler la caméra.

Pas de panique ! Même les âme les plus sensibles peuvent lire cet article garanti sans images dérangeantes à l’heure du goûter. Et pourtant, le sujet s’y serait facilement prêté. Julien Schuermans est un ingénieur qui, après quelques bidouillages, vient d’inventer un outil pour réaliser des endoscopies… en motion control. En d’autres termes, sa machine permet de filmer l’intérieur des conduits et des cavités du corps humain en contrôlant la mini-caméra à distance, simplement par des gestes de la main.

Comment Julien Schuermans s’y est-il pris ? Tout d’abord, il a réussi à se procurer des composants d’un système Da Vinci. Il s’agit d’un robot médical très avancé et complexe qui permet de fournir une assistance technologique au chirurgien lors d’une opération, à la manière du robot Rosa de Medtech.

Robot Da Vinci

L’ingénieur a ensuite intégré quatre servo-moteurs interfacés avec Arduino sur les poulies et les câbles qui permettent à l’outil du Da Vinci de saisir des objets et de tourner sur lui-même. Les gestes sont capturés par un Leap Motion et traduits en instructions. L’utilisateur peut ainsi contrôler le matériel endoscopique simplement avec sa main.

Cette invention pourrait permettre d’améliorer les Da Vinci et de faciliter encore plus les opérations des chirurgiens. Il faudra néanmoins s’assurer de l’extrême précision de la technologie. Car la moindre erreur pourrait provoquer de graves lésions internes chez le patient. Néanmoins, par son aspect pratique et son esprit débrouillard, ce petit hack a de quoi forcer le respect.

 

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !