Une vidéo diffusée sur Instagram montre une mystérieuse chose en train de se déplacer sous l’eau. Contrairement aux apparences, il ne s’agit pas d’une plante, mais d’un animal marin en train de nager.

À première vue, il pourrait s’agir d’une sorte de petit palmier ou de fougère perdue sous l’eau. La vidéo, publiée sur Instagram, a été filmée en milieu sub aquatique, et l’on peut voir avec précision cet étrange phénomène. Avec ses longues branches touffues garnies d’aiguilles vertes, il est même difficile de croire qu’il pourrait s’agir d’autre chose que d’une plante. Sauf que les branches bougent — et que la bestiole nage. Il ne s’agit pas du tout d’un palmier, mais bien d’un animal marin très rare, et peu connu : la Tropiometra carinata, ou comatule à carène.

La vidéo sur laquelle on peut voir cette magnifique créature a été publiée fin juin sur Instagram sur le compte @seayouunderwater, animé par la photographe Sabrina Signer, spécialisée dans les plongées sous-marines. Depuis sa publication, la vidéo a été partagée à plusieurs reprises par d’autres comptes, et l’animal intrigue toujours autant — elle compte 32 millions de vues à ce jour.

Une tropiometra carinata sous l'eau // Source : @seayouunderwater
Une tropiometra carinata sous l’eau // Source : @seayouunderwater

Un étrange animal marin

Les tropiometras carinatas, aussi connues en anglais sous le nom de « elegant feather star » (étoile à plume élégante) sont des animaux rares et encore assez peu étudiés. Sabrina Singer, qui a également pu filmer un deuxième spécimen, explique dans ses publications que ces créatures « n’ont pas de cœur, ni d’yeux, ni de cerveau », mais possèdent de « magnifiques bras couverts de plumes qui sont à la fois étranges et extraordinaires ».

Peu de choses sont connues sur cet animal, et certaines informations peuvent paraitre contradictoires. Selon Wikipedia, les tropiometras possèdent plusieurs bras pouvant mesurer entre 13 et 18 cm de long, chacun recouvert de cirrhe (ou cirre), des petits filaments leur servant à se déplacer et à se nourrir.

Une autre tropiometra carinata filmée par Sabrina Signer  // Source : @seayouunderwater
Une autre tropiometra carinata filmée par Sabrina Signer // Source : @seayouunderwater

On les retrouve surtout aux Caraïbes, dans l’océan Indien et dans certaines zones de l’Afrique australe, comme au Mozambique ou en Afrique du Sud. Elles ne se déplacent pas dans des eaux très profondes : « on la trouve entre la surface et 55 m de profondeur sur des récifs et des sols rocheux », précise Wikipedia.

Elles sont cependant assez difficiles à observer, car elles se déplacent majoritairement de nuit, se cachant pendant la journée. Les tropiometras se nourrissent de plancton, et ne sont pas dangereuses pour l’être humain, indique le site A-Z Animals. Si jamais vous avez le privilège d’en apercevoir un jour, profitez de votre chance (et ne faites pas l’erreur de les prendre pour des fougères).


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !