Le tout premier touriste spatial, Dennis Tito, a signé pour repartir. Mais cette fois, la destination n’est pas l’ISS.

C’était le 30 avril 2001. À l’âge de 60 ans, Dennis Tito s’envolait en direction de la Station spatiale internationale (ISS), devenant ainsi le premier touriste spatial de l’histoire. À l’époque, le voyage avait été organisé par la Russie, via la mission Soyouz TM-32. Le séjour, à près de 400 kilomètres d’altitude, a été bref : à peine moins de huit jours.

Plus de vingt ans après, Dennis Tito va pouvoir revêtir à nouveau une combinaison spatiale. Cet Américain, né le 8 août 1940, va repartir dans l’espace. Mais cette fois, tout change : l’aire de lancement, le prestataire, le plan de vol et la destination. En effet, cette fois-ci, l’astronaute va voyager avec SpaceX. Direction : la Lune. Ce vol (dont la date n’est pas fixée) a été annoncé le 12 octobre.

Dennis Tito
Dennis Tito, à gauche. // Source : Nasa

SpaceX a dévoilé ce jour les deux premiers membres de sa deuxième expédition lunaire — la première n’a toutefois pas encore eu lieu : elle est attendue pour 2023, sauf coup de théâtre. Il s’agit de Dennis Tito et Akiko Tito, son épouse. C’est à peu près tout ce que l’entreprise américaine a indiqué. On ne connaît pas le calendrier de cette mission.

« Pendant une semaine, Starship et son équipage se rendront sur la Lune, voleront à moins de 200 km de la surface lunaire et effectueront un tour complet de la Lune avant de revenir sur Terre en toute sécurité. Cette mission devrait être lancée après le premier vol de Starship et dearMoon dans le cadre du programme Polaris », note SpaceX dans son communiqué.

Dennis Tito a 82 ans

Dennis Tito a aujourd’hui 82 ans. À supposer que cette nouvelle expédition ait lieu la même année que la première, à savoir 2023, l’Américain aura un an de plus. Il s’agit d’un âge avancé pour aller dans l’espace, mais ce n’est pas impossible : lors de la mission Blue Origin NS-16, la fusée New Shepard a transporté Wally Funk, une ex-membre de la Nasa qui avait alors 82 ans.

Hormis Akiko Tito, le reste de l’équipage de ce vol n’est pas connu. Pour la petite histoire, lors de son tout premier voyage spatial, Dennis Tito a côtoyé la Française Claudie Haigneré. La spationaute en était alors à son second vol spatial, mais aussi le premier dans l’ISS. Le précédent avait eu lieu dans la station russe Mir, entre 1996 et 1997.

Lune gibbeuse. // Source : Flickr/CC/Jim Champion (photo recadrée)
Un petit tour d’une semaine. // Source : Jim Champion

Dennis et Akiko Tito décolleront du territoire américain, mais il n’est pas précisé depuis quel port spatial. En 2001, c’était le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, qui avait été retenu, du fait de la nature russe de la mission. Le prix pour le vol avec SpaceX n’a pas été divulgué. Pour l’ISS, on estime que Dennis Tito a déboursé près de 20 millions de dollars.

Dennis et Akikto Tito devront se soumettre à un programme d’entraînement, même si le véhicule dans lequel ils embarqueront — le Starship — sera automatisé et géré à distance par les équipes de SpaceX. Du temps de son voyage sur l’ISS, l’Américain avait dû suivre plus de 900 heures de formation afin de ne pas être un poids mort ni une gêne dans la station.


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Numerama : participez à notre enquête !