Samantha Cristoforetti, astronaute italienne de l’ESA, effectue ce 21 juillet 2022 sa première sortie en dehors de l’ISS. C’est la première fois qu’une astronaute européenne s’aventure ainsi en dehors de la station.

Pour la première fois, une astronaute européenne va effectuer une sortie en dehors de la Station spatiale internationale (ISS). Ce jeudi 21 juillet 2022, un binôme formé par l’astronaute italienne Samantha Cristoforetti, de l’Agence spatiale européenne (ESA), et le cosmonaute russe Oleg Artemiev, de l’agence spatiale fédérale russe (Roscosmos), va s’aventurer dans l’espace, à l’extérieur de l’habitacle de la station. Au total, la sortie en dehors de l’ISS pourrait durer jusqu’à 7 heures.

L’ESA a prévu de retransmettre cette sortie en direct. Voici comment suivre l’événement en ligne.

  • Quand ? Le jeudi 21 juillet 2022, à partir de 15h ;
  • Où ? La sortie est à suivre sur la web TV du site de l’ESA ;
  • Quoi ? Une sortie extra-véhiculaire, à l’extérieur de l’ISS, effectuée par l’astronaute Samantha Cristoforetti et le cosmonaute Oleg Artemiev.

Première sortie, mais deuxième séjour dans l’ISS pour Samantha Cristoforetti

Il s’agit de la toute première sortie hors de l’ISS pour Samantha Cristoforetti, qui n’en est cependant pas à son premier séjour dans la station. L’ingénieure et pilote italienne, sélectionnée pour devenir astronaute de l’ESA en 2009, a déjà effectué une mission dans l’ISS entre novembre 2014 et juin 2015. Elle est de retour dans la station depuis avril 2022 — elle avait alors voyagé à bord du Crew Dragon de Space-X, lors du vol Crew-4. Sa première sortie extra-véhiculaire marque également la première fois qu’une femme astronaute européenne sort de la station.

L’ESA précise que son astronaute et le cosmonaute russe qui l’accompagne porteront des combinaisons spatiales Orlan — des équipements fabriqués par la Russie. Oleg Artemiev arborera celle avec des rayures rouges, tandis que Samantha Cristoforetti va se glisser dans celles aux rayures bleues. Pour aider le binôme à sortir de la station, le cosmonaute russe Sergueï Korsakov sera posté dans le module Poisk de l’ISS — module conçu pour permettre les sorties extravéhiculaires.

orlan combinaisons esa
Les combinaisons Orlan dans l’ISS. // Source : ESA/NASA (image recadrée)

Une fois dehors, Samantha Cristoforetti et Oleg Artemiev auront du travail. Ils auront une série de tâches à effectuer sur le module Nauka, amarré à la station depuis 2021. Au cours de leur sortie, l’astronaute et le cosmonaute auront 10 nano satellites à déployer. Il leur faudra également installer une perche entre les modules Zarya et Poisk, qui devrait servir lors de futures sorties extravéhiculaires.

Cette sortie sera également la troisième consacrée à la préparation du bras robotique européen, un robot spatial de plus de 11 mètres de long. Il doit permettre de manipuler des charges utiles de plusieurs tonnes sur la partie russe de l’ISS. Samantha Cristoforetti et Oleg Artemiev vont devoir déplacer son panneau de commande externe et installer un adaptateur temporaire pour ce bras.