Non, ce n’est pas une blague : il y aura bien 186 fins dans The Quarry. On espère seulement que les développeurs de Supermassive Games n’auront pas l’idée de forcer les gens à voir toutes les conclusions possibles du jeu.

Dans une interview accordée à IGN le 27 avril 2022, Will Byles, développeur chez Supermassive Games, a expliqué comment il est parvenu à intégrer 186 fins dans son jeu The Quarry. Pour rappel, il s’agit du nouveau titre d’horreur du studio en charge de The Dark Pictures: Little Hope et Untill Dawn. L’entreprise souhaite maintenant marquer les esprits, notamment le genre narratif, avec ce nombre de fins assez impressionnant.

The Quarry
The Quarry – Affiche du jeu // Source : Quarry Game

186 fins, c’est un peu trop pour un jeu d’horreur, non ?

The Quarry est le digne successeur d’Until Dawn et The Dark Pictures, et reprend le flambeau. Le jeu d’horreur est prévu sur PC, PS4, PS5, Xbox Series et Xbox One le 10 juin 2022. L’occasion pour Supermassive Games de reprendre ses anciennes habitudes et nous présenter un jeu avec de multiples scénarios — et pas que.

Dans le jeu, nous incarnerons à tour de rôle plusieurs jeunes pris au piège dans un village dangereux — ça nous rappelle quelque chose. Il faudra bien évidemment faire des choix, lesquels influeront de manière directe l’histoire et le destin de vos personnages. Cette fois-ci, les développeurs ont souhaité placer la barre très haut avec 186 fins dans le jeu.

Dans son interview accordée à IGN (Gamewave),Will Byles a annoncé que le jeu proposera un nombre hallucinant de fins : « Nous avons élaboré 186 fins différentes pour ces personnages, pas seulement [s’ils sont] vivants ou morts… Les histoires qu’ils vivent sont extrêmement variées ». Le réalisateur de The Quarry a également précisé que ce travail demande beaucoup d’efforts : « Nous l’écrivons comme un scénario de film… Les acteurs sont habitués à un scénario de 100 pages [sur un long métrage], le scénario de notre jeu fait plus de 1 000 pages […] Nous devons tourner 50 pages par jour, ce qui est du jamais vu. C’est une quantité folle de séquences ».

Bien évidemment, les 186 fins représentent des alternatives et ne sont pas obligatoires. Même si vous pouvez tuer tout le monde, c’est à vous de décider du destin de chaque personnage, avec un droit de vie ou de mort. Chaque choix est important et peut changer la suite des événements. Et toutes les relations forgées entre les personnages au cours de l’histoire vous aideront à prendre des décisions.

Comme le rappelle cet article de Kotaku, les joueurs terminent de moins en moins un jeu, à moins que celui-ci ne soit vraiment à la hauteur des attentes et marque un franc succès (exemple : Elden Ring).. En somme, ces 186 fins peuvent paraître un peu trop. Elles rappellent la communication maladroite autour des 500 heures de durée de vie de Dying Light 2 : ou quand le trop devient parfois l’ennemi du bien.