La disparition à venir du PlayStation Now, qui sera intégré dans la formule la plus chère du PlayStation Plus, va pénaliser les joueurs PC. Pour eux, le prix va presque doubler.

Sony a officialisé la refonte de son PlayStation Plus avec deux grandes nouveautés : l’intégration du service PlayStation Now (jeu vidéo en streaming) et une offre articulée autour de trois formules (de 8,99 à 16,99 €) — au lieu d’une. S’il est encore trop tôt pour vraiment juger la qualité de cette restructuration, on peut déjà constater que les joueuses et les joueurs PC sont les grandes victimes de ce nouveau PlayStation Plus.

Aujourd’hui, un utilisateur PC peut effectivement payer 9,99 € par mois pour s’abonner au PlayStation Now et jouer à quelques jeux PlayStation sans posséder une console de Sony. À compter du mois de juin, ils devront se tourner vers le PlayStation Plus Premium pour continuer à découvrir les exclusivités PlayStation. Problème ? C’est l’option la plus onéreuse, à 16,99 € par mois — soit quasiment le double du prix. « Une évolution majeure », dixit Sony. 

PlayStation Now
Le PlayStation Now. // Source : Sony

La disparition du PlayStation Now est un problème pour les joueurs PC

Avec son nouveau PlayStation Plus, Sony réserve la fonctionnalité streaming à la formule la mieux garnie — donc la plus chère. Ainsi, l’option Essentials (8,99 €) correspond au simple PlayStation Plus (tel qu’il est proposé actuellement), tandis que la version Ultra (13,99 €) ajoute un catalogue de jeux sur PS4 et PS5 (en téléchargement). Si vous n’avez pas de console, aucune de ces formules ne vous intéresse, ce qui oblige le public PC à s’abonner au PlayStation Plus Premium — la meilleure offre en apparence.

Le PlayStation Plus Premium est indispensable pour profiter du streaming de jeux tirés des catalogues PlayStation, PS2, PS3, PS4 et PSP sur PC. Il s’agit d’une véritable anomalie pour le service, qui oblige certaines personnes à payer pour des fonctionnalités qu’ils n’utiliseront pas. Par exemple, un joueur PC n’a pas besoin du jeu en ligne sur PS4 et PS5, alors que c’est compris dans le prix du PlayStation Plus Premium.

Il s’agit finalement d’un pas en arrière pour Sony, qui ne sait toujours pas comment s’adresser au public PC. Ces dernières années, la firme nippone lui a pourtant tendu une main en proposant certaines exclusivités majeures (Horizon Zero Dawn, Days Gone et God of War). On rappelle par ailleurs que le PlayStation Now permet de découvrir certains jeux inédits sur PC (Bloodborne, Red Dead Redemption...).

Le communiqué publié le 29 mars par Sony cache quand même une petite astuce pour les abonnés PlayStation Now, qui « passeront à PlayStation Plus Premium sans coût additionnel dès que le nouveau service sera disponible. » Mais on imagine que le vrai prix sera appliqué dès la première période de renouvellement.