Plusieurs indices laissent penser que le mystérieux jeu vidéo Abandoned est le prochain titre d'Hideo Kojima. Simple fantasme, immense conspiration ? Nul ne le sait.

Le 7 avril dernier, le PlayStation Blog accueille la présentation d’Abandoned, une exclusivité PS5 très mystérieuse, décrite comme un jeu d’horreur à la première personne dans un monde ouvert détaillé. Le premier teaser donne envie d’en savoir plus sur ce titre développé par Blue Box Game Studios, un studio hollandais fondé en 2015 qui semble un peu sorti de nulle part. Depuis, plusieurs joueuses et joueurs fantasment : et si cet Abandoned était le futur jeu d’Hideo Kojima, père des Metal Gear et créateur de Death Stranding  ?

Aux yeux de beaucoup, Abandoned pourrait être le futur Silent Hill, saga culte de Konami qui a failli renaître sous l’égide d’Hideo Kojima, il y a quelques années — avant que les deux parties ne divorcent dans la douleur. En 2014, les propriétaires d’une PS4 pouvaient découvrir la démo jouable P.T., laquelle donnait un aperçu du nouveau souffle donné à la licence de jeux d’horreur.

L’abandon du projet a fait naître beaucoup de regrets chez les fans, qui espèrent toujours un retour de Silent Hill. Et une partie d’entre eux se sont mis à élaborer des théories farfelues à propos de cet Abandoned, qui sera normalement dévoilé dans une application PS5 le 22 juin prochain — un procédé inédit.

Pourquoi les gens croient qu’Abandoned est le prochain jeu d’Hideo Kojima

Ce sujet publié sur Reddit le 17 juin réunit des indices plus ou moins crédibles sur les liens entre Hideo Kojima, Silent Hill et cet Abandoned. Il y a déjà le nom — provisoire — du jeu : Abandoned est la traduction d’abandonné, une référence directe au statut du Silent Hill que devait développer Hideo Kojima pour le compte de Konami. On notera aussi que le directeur de Blue Box Game Studios se nomme Hasan Kahraman : non seulement il partage les mêmes initiales qu’Hideo Kojima (HK) mais, en prime, Hideo se traduit en Kahraman dans la langue turque. Coïncidence ?

Ce rapprochement entre Hideo Kojima et Hasan Kahraman est d’autant plus légitime que, par le passé, le créateur japonais a déjà fait le coup de l’alter-ego pour teaser un jeu. Ainsi, il n’avait pas hésité à imaginer un faux studio suédois — Moby Dick Studios — supervisé par un faux développeur — Joakim Mogren (indice : Joakim est un anagramme de Kojima) — pour Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Il n’est donc pas absurde d’imaginer Hideo Kojima employer à nouveau ce levier de communication — sachant qu’il n’a annoncé qu’une version Director’s Cut de Death Stranding à l’E3 2021.

Parmi les autres indices alimentant les conspirations, on peut souligner : 

Abandoned // Source : Blue Box Game Studios

En plus de ces références certes un peu troubles, il y a le passé très peu référencé du studio Blue Box Game Studios et de Hasan Kahraman. Le profil LinkedIn du développeur existe mais renvoie vers une page très vide (deux relations uniquement). Et pourtant, cette personne peu connue aurait régulièrement des discussions avec Geoff Keighley, producteur des Oscars du jeu vidéo et… grand ami d’Hideo Kojima.

De son côté, la page web du studio affiche un logo à l’iconographie très proche de PlayStation et… rien d’autre. Le studio dispose par ailleurs d’une page Steam, qui le lie à un projet baptisé The Haunting. Disponible en accès anticipé, cet autre jeu d’horreur immersif est en réalité attribué à une autre structure tout aussi mystérieuse (CREATEQ Interactive). Blue Box Game Studios aurait également donné naissance à un jeu Android introuvable aujourd’hui : The Whisperer : A Paranormal Investigation. Bref, rien ne va concernant Blue Box Game Studios, qui a lancé un projet sur Kickstarter en 2015 pour le projet Rewind (encore un jeu d’horreur cinématographique). Résultat des courses ? 175 euros récoltés… Pourquoi le blog officiel PlayStation mettrait-il en avant un jeu en provenance d’une entreprise aussi cryptique ? Nul ne saurait le dire. 

Ne serait-ce qu’une immense conspiration ?

Ses indices ne sont-ils cependant pas — tout à la fois — trop nombreux et nébuleux pour conclure qu’Hideo Kojima est encore en train de berner le monde avec son futur jeu ? Peut-être. En attendant que le voile soit levé (le 22 juin, a priori), Blue Box Game Studios s’est fendu d’un teaser maladroit le 15 juin : «  Devinez le nom : Abandoned = (First Letter S, Last Letter L » — soit Silent Hill — avant de se raviser. « Nous tenons à être transparents. Nous n’avons aucune relation avec Konami. Silent Hill est la propriété de Konami. Nous n’avons aucune relation avec Hideo Kojima. Nous n’avons jamais voulu teaser le nom en utilisant Silent Hill. Nous tenons à nous en excuser », peut-on lire sur Twitter. Là encore, la communication est étrange, sinon maladroite : Blue Box Game Studios sait pertinemment que son jeu fait écho à Silent Hill.

Dès lors, deux hypothèses s’opposent. Soit Hideo Kojima est effectivement derrière toutes ces manigances. Et ses fans ne manqueront pas de crier, une nouvelle fois, au génie. Soit Blue Box Game Studios est un vrai studio qui est en train de duper toute une communauté avec une maîtrise inouïe, quitte à prendre le risque d’être vivement critiqué ensuite. Si le jeu se révèle à la hauteur de toute cette effervescence, alors il aura réussi son immense pari : celui d’avoir fait croire qu’Abandoned est le futur jeu d’Hideo Kojima — telle une revanche sur le Silent Hill abandonné par Konami. Pour l’heure, tout est encore possible.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo