Sony a fait machine arrière sur sa décision de fermer le PlayStation Store accessible sur la PS3 et la PSVita. Le signe que le constructeur a écouté sa communauté.

Il y a quelques semaines, Sony était visiblement prêt à tourner deux pages à la fois. Pour mieux se concentrer sur la PS4 et la PS5, le constructeur avait annoncé la fermeture du Store accessible depuis une PlayStation Vita et une PlayStation 3 — deux consoles qui commencent à dater. Finalement, un communiqué publié le 19 avril nous apprend que Sony a décidé de rétropédaler.

« Le PlayStation Store sur PS3 et PS Vita ne fermera pas  », peut-on lire. C’est Jim Ryan, CEO de PlayStation, qui s’est chargé de partager l’information, estimant que la multinationale avait d’abord pris «  la mauvaise décision ». Plusieurs joueuses et joueurs étaient montés au créneau pour dénoncer la fermeture. La nouvelle les a donc réjoui. C’est « Un grand ouf de soulagement pour les personnes, comme moi, qui souhaitent encore profiter du catalogue PS3 et PS Vita  », commente ainsi l’utilisateur dontimagine sur le blog.

Logo PlayStation Store // Source : Sony

Vous allez pouvoir continuer d’acheter des jeux PS3 et PSVita

La décision de Sony de fermer le PlayStation Store sur les deux anciennes consoles n’avait pas été très bien accueillie par la communauté. Et il lui a fallu un peu de temps pour le réaliser. La firme nippone a d’abord estimé que conserver ces deux canaux de distribution représentait un coût financier trop important alors qu’elle préfère miser sur la PS4, la PS5 et le PSVR (casque de réalité virtuelle). « Nous nous basions sur un certain nombre de facteurs, notamment les défis inhérents au fait d’offrir une assistance pour des appareils plus anciens et la possibilité de concentrer nos ressources sur les appareils plus récents, sur lesquels la majorité de nos utilisateurs jouent », indique ainsi Jim Ryan. 

Sony a oublié que sa politique en matière de rétrocompatibilité n’est pas aussi poussée que celle du camp adverse (les nouvelles consoles Xbox offrent un accès à quatre générations de jeux vidéo, là où la PS5 s’arrête aux jeux PS4 et PS5). Supprimer l’opportunité d’acquérir des titres PS3 et PSVita revenait à renier un héritage auquel tiennent toujours les joueurs. « Nous avons constaté que nombre d’entre vous souhaitaient pouvoir continuer d’acheter des classiques sur PS3 et PS Vita », confie Jim Ryan à ce sujet.

En revanche, les propriétaires nostalgiques d’une PSP vont devoir faire une croix sur le PlayStation Store, qui fermera le 2 juillet 2021 sur la console portable commercialisée en 2005 en Europe. La PS3 et la PSVita finiront par suivre (c’est le sens de l’histoire), mais ce ne sera pas pour tout de suite.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo