Près de quatre ans après sa sortie, The Legend of Zelda: Breath of the Wild continue de livrer ses secrets. Le dernier en date ? Nintendo aurait recyclé les petits personnages Mii pour peupler son jeu en monde ouvert.

Considéré comme l’un des jeux les plus marquants de ces dernières années, The Legend of Zelda : Breath of the Wild fêtera bientôt ses quatre ans. Et visiblement, le jeu d’action/aventure culte de Nintendo n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Dans un tweet publié le 4 janvier, i’m alice (@HEYimHeroic), qui prétend être une experte des Mii, nous fait part d’une trouvaille assez intéressante concernant The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Ainsi, certains personnages croisés dans le jeu seraient… des Mii — les petits personnages de Nintendo introduits sur la Wii en 2006 et pensés pour incarner des avatars virtuels très ressemblants (à créer soi-même).

Grâce au modding, pratique consistant à modifier un logiciel de manière non officielle, elle a pu mettre au point un outil qui lui permet d’injecter des Mii dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild (y compris celui à son effigie). 

«  Il semblerait que les personnages non joueurs de The Legend of Zelda : Breath of the Wild se basent sur une version avancée du format Mii. Cela signifie que le modding permet d’injecter des Mii dans le jeu  », indique l’intéressée. Elle illustre ses propos en montrant des exemples et propose même ses services à celles et ceux qui ne sont pas à l’aise avec le modding.

Les Mii dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild // Source : Twitter i’m alice

The Legend of Zelda : Breath of the Wild utilise les Mii pour certains personnages

Dans un sujet publié sur Reddit, i’m alice donne un peu plus de précisions techniques : « Nintendo utilise une évolution des Mii, baptisée UMii dans les fichiers du jeu. Les UMii s’appuient sur quasiment les mêmes paramètres que les Mii de la Wii U et de la 3DS, avec quelques différences, comme l’abandon des grains de beauté.  » Certains noteront que l’avatar à son effigie n’est pas tout à fait le même, notamment au niveau de la coiffure. Sur ce point, elle explique : « The Legend of Zelda : Breath of the Wild n’est pas compatible avec toutes les coiffures des Mii. Si vous essayez d’introduire une coiffure que le jeu n’a pas, il va créer un fichier séparé pour convertir la coiffure incompatible en une coiffure compatible à l’apparence très proche.  »

Peut-on extraire les UMii de The Legend of Zelda : Breath of the Wild pour les transformer en Mii ? «  Les UMii sont un peu trop évolués pour être exportés en Mii de manière exacte, mais on peut obtenir un résultat très proche, ce que je compte faire avec chaque personnage un jour  », répond l’experte, qui entend percer les secrets de ces UMii dans un futur proche. En revanche, elle ne sent pas assez à l’aise dans le domaine de la programmation pour développer un logiciel qui permettrait de créer un UMii sans passer par The Legend of Zelda : Breath of the Wild. 

Bien évidemment, tous les personnages de The Legend of Zelda : Breath of the Wild ne sont pas des UMii. Les héros, à l’instar de Zelda et Link, sont modélisés de A à Z. Pour les autres protagonistes, Nintendo a simplement trouvé une astuce afin de gagner du temps et créer un casting en un temps record. Les Mii, qui ont résisté à la disparition des services liés (exemple : l’application sociale Miitomo), permettent de créer rapidement des petits bonhommes grâce à un outil de personnalisation simple à utiliser. Il est aujourd’hui accessible sur la Switch, depuis les paramètres de la console.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo