Trois vols ont été commis à la villa Cliffrock, et trois meurtres au golf d’Oakdale. À vous de mener les enquêtes pour confondre les coupables. C’est The Key, notre série de jeux de société de la semaine.

The Key est une collection de deux jeux pour le moment, un troisième étant déjà prévu. Chaque boîte propose un contexte et un niveau de difficulté différent, mais repose sur un principe commun : découvrir les coupables et d’autres éléments propres aux crimes ayant été commis.

Trois objets ont été dérobés à la villa Cliffrock, par trois cambrioleurs différents, à trois heures différentes (vraiment pas de chance…), et chacun d’eux s’est enfui par un moyen différent. Les joueurs sont en compétition pour découvrir les coupables, l’heure de leur méfait, le butin dérobé et l’objet utilisé pour fuir. Pour cela, chacun dispose d’un paravent regroupant toutes les combinaisons et d’un feutre pour barrer ou entourer les différentes possibilités au fur et à mesure.

The Key
La partie peut commencer // Source : Haba

Au centre de la table sont éparpillées 140 cartes faces cachées. Leur recto présente simplement la ou les catégories d’indices susceptibles de nous aider se trouvant sur leur verso : l’identité du coupable, l’heure du délit, l’objet volé, le moyen de fuite ou le numéro du larcin (1, 2 ou 3). Tous les joueurs jouent simultanément et prennent une à la fois une carte souhaitée.

En fonction de l’indice pioché, on peut éliminer des possibilités sur son écran personnel. Un peu à la manière de Cluedo (et parfois Qui est-ce ?). On peut tomber sur des indices redondants, ou certains n’étant pas immédiatement utilisables en tant que tel. Dans tous les cas, l’enquête avance petit à petit, chacun à son rythme : ce n’est pas un jeu de rapidité.

Chaque joueur dispose aussi d’un petit carnet, car certains indices demandent de comparer les empreintes digitales des suspects, de trouver des détails de leur anatomie sur des images floues de vidéosurveillance, ou de retrouver un objet laissé sur le lieu du crime parmi toutes leurs affaires.

The Key
Source : Haba

Une fois toutes les mauvaises pistes éliminées, les véritables indices forment une combinaison numérotée. Chaque joueur compare la sienne avec un astucieux système basé sur une clé colorée que nous ne détaillerons pas ici. Parmi celles et ceux ayant trouvé la bonne réponse, le meilleur enquêteur n’est pas celui ayant résolu l’affaire le plus rapidement, mais le plus efficacement. En effet, chaque carte d’indice comporte une valeur (de 2 à 4) représentant l’utilité de l’indice : un indice de valeur 4 est très utile, surtout en début de partie, alors qu’un indice de valeur 2 demande souvent d’autres éléments pour être exploité.

Vols à la villa Cliffrock propose neuf enquêtes différentes, que vous pourrez refaire plusieurs fois, à moins d’avoir une mémoire d’éléphant. Un second opus, Meurtres au golf d’Oakdale, repose sur le même principe, mais avec une difficulté un cran plus élevé.

Pourquoi jouer à The Key ?

Plutôt habitué aux boîtes jaunes pour enfants, l’éditeur Haba propose une fois de plus des jeux pour un public autant familial qu’adulte, dans la lignée de Miyabi, Roi & Compagnie ou Karuba. La thématique même de ces jeux (vols, meurtres), mais aussi leur mécanique, les éloignent des plus jeunes. Mais rassurez-vous, rien de gore ou trop sensible, en témoignent les illustrations : les jeux restent accessibles dès 8 ans (plutôt 10 pour la difficulté intermédiaire de la seconde boîte).

The Key
La boîte à la difficulté la plus basse // Source : Haba

La mécanique fonctionne parfaitement, c’est un vrai jeu de déduction en une vingtaine de minutes. Pas coopératif, pour une fois. Et le fait que chacun puisse prendre son temps sans se préoccuper des autres est appréciable. C’est aussi le seul reproche qu’on puisse formuler à l’encontre de The Key : chacun joue dans son coin, et comme tout le monde est concentré sur son enquête, on entend les mouches voler. Si vous cherchez ambiance et rigolades, passez votre chemin. Faites chauffer vos neurones, pas vos zygomatiques.

Un vrai jeu de déduction en une vingtaine de minutes

La thématique est également assez en retrait en cours de partie, The Key est surtout un jeu reposant sur un algorithme mathématique. Mais qu’importe, on s’amuse à recouper ses indices, à essayer d’en utiliser le moins possible, à fouiller parmi ceux qui nous manquent, etc. Il aurait pu s’agir d’un vol de billes à la cour de récré que nous aurions tout autant apprécié.

The Key
Source : Haba

The Key est une collection de jeux d’enquête, de déduction plutôt, pouvant se pratiquer tout autant en famille qu’entre amis. Si vous êtes débutant, optez plutôt pour la première boîte, Vols à la villa Cliffrock, plus simple. Dans le cas contraire, prenez la seconde, Meurtres au golf d’Oakdale, ou attendez la suivante dont la difficulté devrait encore monter d’un cran. Et si vous êtes fan, prenez-les toutes, comme nous. En plus, et c’est suffisamment rare pour être signalé, vous pourrez rejouer chaque enquête en laissant passer quelques semaines ou mois selon votre mémoire. Décidément, l’éditeur a parfaitement su rebondir et sortir de sa zone de confort initiale de jeux pour enfants uniquement, et nous avons vraiment hâte de découvrir leurs prochains titres.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo