À l'instar d'Amazon avec sa plateforme Luna, Microsoft s'en remettrait à une web app pour lancer son Xbox Game Pass sur iPhone et iPad. Une manière de contourner les règles strictes appliquées au sein d'iOS.

Microsoft nourrit de grandes ambitions derrière le Xbox Game Pass, aujourd’hui accessible depuis une console Xbox (téléchargement), un PC Windows 10 (téléchargement) ou un terminal mobile Android (streaming). Son plus gros problème actuel ? Le refus d’Apple d’accepter des services de cloud gaming au sein de l’écosystème iOS. Mais, selon les informations de Business Insider rapportées le 9 octobre et appuyées par The Verge, la firme de Redmond aurait trouvé une parade.

Phil Spencer, à la tête de la branche Xbox, aurait indiqué à ses équipes que le but était bien de proposer le Xbox Game Pass aux utilisateurs iPhone et iPad au début de l’année prochaine. La solution, également retenue par Amazon pour son service Luna, passerait par une web app.

Xbox Game Pass sur mobile // Source : Microsoft

Microsoft a une solution pour contourner les restrictions d’Apple

En optant pour une web app, Microsoft contournerait les règles mises en place par Apple pour empêcher les services de cloud gaming de peupler iOS. Techniquement, les acteurs du segment peuvent proposer leur bibliothèque accessible en streaming sur iPhone et iPad, mais à des conditions compliquées à respecter. Par exemple, chaque jeu doit être considéré comme une application individuelle — ce qui obligerait Microsoft à revoir le fonctionnement du Game Pass spécifiquement pour iOS.

Passer par une web app permettrait donc à Microsoft de contourner les restrictions imposées par Apple (qui ne peut pas contrôler internet). On rappelle qu’Epic Games, ouvertement en guerre avec la firme de Cupertino, avait choisi une approche similaire pour lancer Fortnite en-dehors du Play Store sur Android (et éviter les commissions). « Nous avons travaillé avec l’équipe de Safari », a quand même confié George Tsipolitis, en charge de l’ingénierie et de la technologie derrière Amazon Luna, dans les colonnes d’Engadget. Une preuve que Microsoft et Apple seraient bien inspirés de s’entendre. 

Si le Xbox Game Pass est d’abord proposé sous la forme d’une web app sur iOS, la firme de Redmond n’entend pas abandonner l’idée de donner naissance à une application native (qui offrirait une meilleure ergonomie). Apple finira peut-être par assouplir un peu plus les règles de son écosystème, quand bien même il a son propre service de jeux vidéo à vendre (Apple Arcade). En parallèle, Microsoft aimerait lancer xCloud — technologie de streaming attachée au Game Pass — sur Windows 10.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo