Pour célébrer la sortie de la troisième mise à jour majeure de son extension Shadowbringers, Final Fantasy XIV rallonge sa version d’essai. Les nouveaux joueurs pourront découvrir gratuitement l’intégralité du jeu de base et de sa première extension, Heavensward.

Alors que le MMO de Square Enix a dépassé les 20 millions de joueurs inscrits, son dernier patch majeur s’est accompagné d’une mise à jour importante de sa version d’essai gratuite.

Désormais, en plus de permettre aux joueurs n’ayant pas acheté le jeu de terminer l’histoire principale, le jeu leur permet d’explorer la région d’Ishgard, et surtout profiter des changements majeurs effectués au sein des quêtes de A Realm Reborn. En effet, après les sollicitations de la communauté ces dernières années, le patch 5.3 a amené bon nombre de modifications de la quête principale. La trame a été allégée et raccourcie. Le tout n’en est que mieux rythmé, et les quêtes de transition menant à Heavensward sont moins nombreuses. De quoi permettre à tous de profiter d’Ishgard et son histoire, parmi les plus encensées de la licence.

Originellement, la version d’essai originale de Final Fantasy XIV s’arrêtait peu après l’affrontement avec Titan au niveau 35. Il est désormais possible de terminer l’épopée du jeu de base, A Realm Reborn, mais aussi de la première extension du jeu : Heavensward. Et ce, sans limite de temps, jusqu’au niveau 60. Si l’on pouvait déplorer de ne pas assez profiter de l’histoire du jeu dans la version d’essai originale, c’est maintenant chose réglée.

Une fois Heavensward commencée, vous débloquez l’accès à une toute nouvelle zone : Ishgard. Cette région enneigée et menacée par les dragons souffre également de conflits géopolitiques majeurs. L’Eglise assied son pouvoir sur le peuple, et de nombreuses rébellions participent à rendre la vie plus dure dans le froid. Il ne tient qu’à vous d’accompagner vos nouveaux alliés afin de régler des querelles remontant à plusieurs centaines d’années dans le passé.

En plus de rendre A Realm Reborn encore plus agréable pour les nouveaux joueurs, ces ajustements permettent également de profiter de l’extension Heavensward encore plus vite, et ce, toujours gratuitement.

Des développeurs à l’écoute

Si Final Fantasy XIV est aussi apprécié de sa communauté, c’est en particulier grâce à Naoki Yoshida. Surnommé Yoshi-P, le producteur de Final Fantasy XIV communique régulièrement via ses « lettres du producteur » où il répond aux questions des joueurs. Sur les forums, ou en vidéo, des informations concernant le jeu sont accompagnées par des traits d’humour qui lui sont propres et qui participent à sa popularité. Lors de la 58e lettre du producteur détaillant les nouveautés du dernier patch 5.3, il a été révélé que A Realm Reborn avait été retravaillé.

En plus de réduire la quantité de tâches à exécuter pour de nombreuses quêtes, bon nombre d’entre elles ont été retirées. En effet, répondant aux demandes fréquentes des joueurs, l’épopée est désormais plus courte et nécessite moins d’allers-retours. Parmi les gros changements, on note aussi la possibilité de voler dans les régions de A Realm Reborn. En effet, les montures volantes arrivées dans Heavensward ne pouvaient auparavant pas arpenter les cieux des premières zones du jeu.

Les montures permettent de se déplacer plus rapidement et d’observer l’univers du jeu depuis un autre point de vue

Ce qui peut sembler être un détail résume bien l’implication des équipes de Yoshida pour Final Fantasy XIV. La lettre du producteur explique que les développeurs ont dû réimplémenter tous les sons ambiants de ces zones, qui n’étaient pas prévues pour les montures volantes à l’origine. Afin de s’assurer qu’aucun son ne vienne perturber l’immersion des joueurs, chacun d’eux a été retravaillé.

L’aventurier contre tout guerrier

Une fois la version d’essai installée sur votre machine, vous êtes invité à créer votre personnage de toutes pièces. Vous pouvez alors choisir parmi six races différentes, et huit classes. Cette dernière définit votre région de départ, où votre aventure débute alors. Bien rapidement, vous serez amené à rejoindre les Héritiers de la Septième Aube, un groupe de rebelles. Leur objectif ? Tenir tête face à l’empire maléfique de Garlemald. Leur combat les pousse à affronter les Primordiaux, Dieux invoqués par les tribus locales. Ces boss gigantesques sont souvent des habitués de la série. Le premier que vous rencontrerez répond au doux nom d’Ifrit !

Toujours aussi impressionnant, Ifrit était tout de même plus rassurant en tant qu’allié

Notons qu’il vous est possible de changer de classe à tout moment durant votre aventure, et donc, de tester toutes celles qui sont à votre disposition. Si seule l’histoire vous intéresse, on tient une version d’essai qui promet pas loin de 200 heures de jeu en moyenne. Vous voulez essayer d’autres classes, ou vous mettre au craft ? Multipliez ce chiffre. Aucune limite de temps ne vous est imposée, et seules les interactions entre joueurs comme le marché sont limitées avec cette version d’essai gratuite.

Les nombreuses quêtes annexes à disposition proposent aussi des combats mémorables

Que contient la première extension du jeu, Heavensward ?

La nouvelle région héberge également de nouvelles guildes, permettant de jouer de nouvelles classes. Les DPS peuvent manier fusils, tourelles et lance-flamme avec le Machiniste. Ses nombreuses techniques demandent à gérer son arsenal de façon efficace, afin de faire un maximum de dégâts. Ce qui facilite la tâche du Chevalier Noir, la nouvelle classe de Tank, qui puise dans son énergie vitale pour encaisser les coups. Cette discipline loin d’être aisée est néanmoins respectée par une partie des habitants d’Ishgard, qu’ils ont juré de protéger. Enfin, si vous êtes d’humeur à soutenir vos alliés, l’Astromancien devrait vous convenir. Cette classe de Heal se sert d’un jeu de tarot afin de lancer divers sorts de soin et de soutien. La puissance des astres leur permet également de délivrer des attaques dévastatrices, lorsqu’ils ne sont plus occupés à panser les plaies. Tout ceci portant à 13 le nombre de classes à votre disposition !

Les Ao Ra, venus tout droit de Heavensward, partagent de nombreux traits avec les dragons

Disponible aussi bien sur PC et Mac que sur PS4

Final Fantasy XIV s’offre ici une version d’essai exceptionnelle, disponible sur PC, sur Mac et PlayStation 4 (et ce, sans abonnement PlayStation Plus). Les serveurs du jeu sont communs à toutes les plateformes, donc pas d’inquiétude pour retrouver vos partenaires d’exploration. Pour en profiter, rien de plus simple. Rendez-vous sur le site de l’essai gratuit de Final Fantasy XIV pour la version PC, ou encore sur Steam ou bien sur le PlayStation Store. Munissez-vous de vos identifiants de compte Square Enix, et lancez-vous, directement et sans abonnement.

Partager sur les réseaux sociaux