UHD ou pas, La Mule vaut le détour tant il porte la patte de son réalisateur.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Avec La Mule, papy Clint Eastwood prouve qu’il a encore suffisamment d’énergie pour camper un vieil homme proche de tout perdre, alors obligé de jouer les livreurs pour un puissant cartel de drogue.

Bénéficiant d’une sortie en Blu-ray UHD, La Mule mérite vraiment qu’on lui consacre une soirée. Mais le disque a-t-il les qualités techniques pour porter le talent de l’acteur devenu réalisateur ? Voyons voir.

LE FILM

Alors qu’il fêtera ses 90 ans l’année prochaine, Clint Eastwood continue de renforcer son héritage. Dans La Mule, qu’il réalise, il retrouve ce personnage de vieillard bougon dépassé par l’époque dans laquelle il vit. Touchant, son récit en forme de road-movie est d’une sincérité et d’une simplicité qui rappellent Gran Torino — dont il est en quelque sorte l’écho.

Une fois encore, Clint Eastwood ne cherche jamais à en faire trop, simplement à brosser le portrait d’un personnage figé dans le temps et que l’on a envie d’aimer malgré tout. Drôle, La Mule est un témoignage de plus pour une figure du Septième Art qui n’en finit plus de graver son empreinte dans le marbre.

La Mule // Source : Warner Bros.

L’IMAGE : 4/5

Sobriété. C’est sans aucun doute le mot qui caractérise le mieux le rendu proposé par le Blu-ray UHD de La Mule. En d’autres termes, il faut comprendre que vous n’en prendrez pas nécessairement plein les yeux, mais que vous aurez affaire à une image qui s’inscrit dans la vision artistique de son metteur en scène — sans artifice. Par exemple, la définition ne mise pas sur l’esbroufe et ne va pas plus loin que la simple HD (on s’en rend compte dans les séquences en basse lumière).

Il n’empêche, on apprécie quand même la précision dont bénéficient certains éléments (les tenues détaillées) et le naturel qui émane des décors traversés par Clint Eastwood. Le HDR vient appuyer les contrastes pour faire ressortir les touches de couleur — dans le sillage des fleurs auxquelles le héros voue un amour inconsidéré. En bref, tout est subtil.

La Mule // Source : Warner Bros.

LE SON : 3/5

Ne cherchez pas non plus la trace d’une piste Atmos avec La Mule, qui se contente volontiers du DTS-HD Master Audio 5.1 en version originale. Pas spectaculaire pour un sou, le long métrage mise sur la bonne tenue de ses dialogues pour envahir le salon. À défaut d’en prendre plein les oreilles, vous allez aimer l’intelligibilité des voix, notamment le timbre si particulier de Clint Eastwood, qui adore grommeler.

Il arrive parfois que la scène sonore déborde un peu sur les canaux annexes, en témoigne la scène où Andy Garcia s’amuse au ball-trap. Là, on se rend compte de la localisation précise dont fait montre la piste pour aller un peu plus loin que le simple spectacle frontal.

Le Blu-ray UHD de La Mule est disponible à moins de 30 euros

Partager sur les réseaux sociaux