Psyonix a partagé les pourcentages de chances d'obtenir tel ou tel type d'objet dans un « coffre à butin » de Rocket League.

Les boîtes de loot ont beaucoup fait parler ces derniers mois à cause de la débâcle provoquée par Star Wars Battlefront II, à tel point que plusieurs gouvernements se sont penchés sur leur cas. C’est sans doute pour éviter de remettre de l’huile sur le feu et pour répondre à certaines exigences extérieures (comme les règles imposées par la Chine) que Psyonix a décidé de dévoiler les pourcentages de chances d’obtenir tel ou tel type d’objet dans Rocket League.

Les loot boxes sont des « coffres » virtuels payants qui contiennent des bonus aléatoires.

Dans un communiqué officiel publié le 23 juillet 2018, on découvre donc que les joueurs n’ont que 1 % de chances d’obtenir un objet avec la rareté ‘Marché noir’ à partir d’une boîte de loot ouverte avec une clef payante (à partir de 1,49 euro pièce).

Rocket League. Psyonix

Transparence totale

Dans le détail, chaque caisse comprend un article de garage aléatoire selon les pourcentages suivants (ils n’ont pas changé depuis septembre 2016 et l’introduction du système) :

  • 55 % pour un objet rare ;
  • 28 % pour un objet très rare ;
  • 12 % pour un objet importé ;
  • 4 % pour un objet exotique ;
  • 1 % pour un objet du Marché noir.

À cela s’ajoutent 25 % de chances de récupérer un objet peint et 25 % de chances de récupérer un objet certifié.

Psyonix va même encore plus loin en expliquant le processus qui s’enclenche au moment de l’ouverture d’une loot box de Rocket League :

  • Le système détermine d’abord la rareté de l’objet ;
  • Puis, il attribue l’objet en lui-même (chaque objet de chaque catégorie a autant de chances d’apparaître) ;
  • Enfin, il détermine si l’objet sera éventuellement peint et/ou certifié. 

Par mesure de précaution, le studio a déjà prévenu que tout changement appliqué à ses coffres à butins sera annoncé en amont.

Partager sur les réseaux sociaux