PUBG Corp. a donné rendez-vous le 22 juin aux joueurs de PUBG. Ce jour-là, la troisième carte, plus petite, sera accessible.

Les fans de PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS peuvent sortir leur agenda : le 22 juin, la troisième carte, baptisée Sanhok, sera accessible sur les serveurs PC. Disponible après Erangel et Miramar, elle aura pour principale particularité d’être beaucoup plus petite que celles l’ayant précédée : de 64 kilomètres carrés pour les autres, elle passe à 16 mètres carrés. Pour autant, l’ordre de bataille restera inchangé : 100 personnes, un seul survivant. «  Même si les parties devraient se terminer plus rapidement sur cette petite île, les affrontements resteront massifs  », précise le studio dans sa note de mise à jour, incluant également une nouvelle arme (le fusil d’assaut QBZ95) et une ribambelle de correctifs techniques.

400 millions de joueurs

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, PUBG Corp. en a profité pour faire un point sur les chiffres compilés par PUBG depuis son lancement — via Polygon. Ces derniers temps, on a beaucoup entendu parler de Fortnite, rival se prévalant de réunir plus de 125 millions de joueurs. Dans cette bataille sur les performances commerciales, PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS  est pourtant loin d’être en reste : il a franchi la barre des 400 millions de joueurs, éclatés entre 50 millions de ventes (sur Steam et Xbox One) et les téléchargements sur les plateformes mobiles (iOS et Android). Chaque jour, ce sont plus de 87 millions de joueurs qui se réunissent sur les serveurs — pour 227 millions de fidèles uniques par mois. 

Et PUBG ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin au regard d’une promotion actuellement proposée sur Steam, où il est possible d’acheter le jeu pour 19,99 euros jusqu’au 5 juillet (ce qui représente une réduction de 33 %). Sur Xbox One, il reste proposé à son tarif initial (29,99 euros).

Partager sur les réseaux sociaux