Le vidéaste Casey Neistat prédit l'ascension du petit outsider sur la filiale de Google dans un avenir certain. Selon ses dires, YouTube ne serait pas « invulnérable », et devrait se méfier de la puissante communauté autour de la plateforme de streaming et de contenus vidéoludiques.

« Si YouTube n’est pas effrayé par Twitch, il devrait l’être. » Honnête, direct, le vidéaste Casey Neistat n’y va pas avec le dos de la cuillère. Au cours d’un entretien accordé à The Verge, l’homme a pris parti dans la guéguerre opposant YouTube à Twitch, l’outsider du streaming et de la VOD de jeu vidéo, qui a désormais sa préférence.

L’émotionnel et la communauté, nerfs de la guerre

Une plateforme de niche qui ne peut faire trembler la filiale de Google penseront certains. Casey Neistat n’est pas de cet avis. « YouTube est vulnérable. Et Twitch est vu comme ce nouveau gosse cool qui vient d’arriver en ville. » Alors, certes, on pourrait penser de prime abord que les deux acteurs ne jouent pas dans la même cour, ce que l’intéressé ne manque pas de rappeler (« YouTube n’est pas pensé pour le streaming, ni pour le jeu vidéo, alors que Twitch… »).

Pour autant, Casey Neistat est de ceux qui pensent que l’émotionnel et la cristallisation d’une communauté, nerfs de la guerre, peuvent faire renverser la vapeur, et propulser Twitch comme leader de la vidéo : « Quand vous ajoutez le facteur émotion, le facteur culturel, le facteur cool, tout devient une menace soudaine et très réelle, pas pour YouTube en tant que moteur de recherche, mais pour la communauté, la communauté des créateurs et leur public, »

Sur les traces d’Instagram ?

L’homme serait-il encore remonté contre YouTube dont il a pourtant jadis fait les beaux jours ? Il y a quelques mois, il dénonçait non sans véhémence « l’hypocrisie » sur la monétisation de ses vidéos. Fâché ou pas, le vidéaste ne prédit bien sûr pas la chute imminente de YouTube et préfère apporter quelques nuances à son propos : « Je ne pense pas que YouTube fera faillite cette année, et je ne pense pas non plus que Twitch va l’éclipser dans un avenir proche. Mais je pense qu’il y aura un vrai changement dans les mois et années à venir. »

Il n’a pas peut-être pas tort et appuie ses explications avec une illustration sans équivoque : il y a encore quelques mois, Snapchat apparaissait comme un monstre invulnérable, plus pertinent que n’importe quel autre réseau social. Mais les observateurs le savent : en seulement quelques mois, Instagram a changé la donne (en s’inspirant de bien des fonctionnalités de son concurrent, certes). Twitch sera-t-il capable de pareil coup de poker ?

Partager sur les réseaux sociaux