Il ne reste plus que quelques mois pour profiter des saillies du faux compte Twitter de Kaz Hirai, futur ex-CEO de Sony. Le ou les génies qui sont derrière appellent aux dons avant la fermeture.

Ces dernières années, il fallait aller sur la page Twitter du faux compte Kaz Hirai pour rigoler de l’actualité jeux vidéo. On ne sait pas vraiment qui est derrière mais il, elle, ils ou elles ont décidé de mettre fin à cette belle aventure au mois de juin prochain, juste après quelques derniers trolls sur l’E3 2018. Coïncidence ou non, la parodie prendra fin quelques semaines après le départ de Kaz Hirai, le vrai, de la tête du géant Sony.

La fermeture avait été officialisée il y a quelques mois déjà, pour la plus grande tristesse de ses milliers de followers (plus de 120 000 abonnés). Et, afin de rendre la fête un peu plus belle, un appel aux dons est lancé pour aider l’association SpecialEffect. Elle permet aux personnes handicapées de bénéficier d’un soutien et de solutions pour s’adonner à leur passion des jeux vidéo.

Le meilleur troll s’en va sur une bonne note

C’est, comme à son habitude, avec beaucoup d’humour que le faux Kaz Hirai a annoncé son initiative louable depuis la plateforme Just Giving. Rien que le titre de la page prête à sourire tant il est en lien avec l’actualité récente : «  KazHiraiCEO lance un business model de charité avec des microtransactions  ». Il ajoute : «  Comme le PlayStation Network, mon compte Twitter a offert un service gratuit aux joueurs pendant des années. Mais, comme le PlayStation Network, j’ai décidé de changer ça. KazHiraiCEO évolue vers un business model free-to-read avec des microtransactions caritatives !  ».

Plus sérieusement, il poursuit en expliquant sa volonté d’utiliser ce compte Twitter de manière utile avant de disparaître, non sans laisser de joyeux souvenirs dans la tête de ceux l’ayant suivi. Il souhaite donc amasser au moins 599 livres sterling pour SpecialEffect, «  qui donne l’opportunité à des enfants handicapés de jouer à des jeux vidéo avec leurs amis et leur famille, et peut-être les aider à mieux se sentir et à améliorer leur qualité de vie  ». À l’heure où nous écrivons ces lignes, près de 400 livres ont déjà été reçus. Si jamais vous ne pouvez pas donner, le faux Kaz Hirai demande simplement de partager la page.

On se quitte quand même avec l’un de ses meilleurs posts récents :

«  Je ne comprends pas pourquoi les gens disent que Metal Gear Survive n’est pas un jeu d’infiltration alors qu’il est parvenu à sortir sans que personne ne s’en rende compte.

Je sais, cette blague est paresseuse et loin d’être originale, voilà pourquoi elle est parfaite pour Metal Gear Survive  ».

Partager sur les réseaux sociaux