Kaz Hirai a pris la décision de se retirer de son poste de président de Sony après avoir redressé la barre à sa tête. Kenichiro Yoshida, son bras droit, va le remplacer.

Nommé PDG de Sony en 2012 dans une période où un redressement était nécessaire, Kazuo Hirai quittera ses fonctions à l’issue de l’année fiscale en cours (soit le 31 mars 2018). Laissant sa place avec le sentiment du devoir accompli au regard d’une santé financière retrouvée, il restera président du conseil d’administration. «  Je me suis consacré à transformer l’entreprise et à améliorer sa rentabilité, je suis très fier de voir que nous devrions dépasser nos prévisions  », souligne l’intéressé, qui cède les rênes à Kenichiro Yoshida, actuel CFO — Chief Financial Officer, ou directeur financier — qui sera remplacé par Hiroki Totoki. On s’inquiète quand même un peu pour son compte parodique Twitter.

Passage de flambeau

Sous la coupe de Kazuo Hirai, passé par les divisions musique et jeux vidéo, Sony a retrouvé le sourire en se concentrant sur ses produits phares — notamment les consoles PlayStation qui lui doivent énormément –, en abandonnant certaines marques (exemple : les PC VAIO) et en migrant davantage vers le haut de gamme. Des décisions stratégiques et des choix forts qui permettent aujourd’hui au géant japonais de dégager un chiffre d’affaires conséquent et le bénéfice qui va avec. «  Cela me réjouit d’entendre de plus en plus de gens dire que Sony est bel et bien de retour  », note Kazuo Hirai, fier de son héritage. Kenichiro Yoshida, son successeur naturel et légitime, prendra le relais en continuant «  les réformes qui amélioreront la compétitivité du groupe  ».

Sony s’attend à dégager un chiffre de 8 500 milliards de yens/62 milliards d’euros pour l’année fiscale en cours, accouchant d’un bénéfice net de 480 milliards de yens/3,5 milliards d’euros. Le département financier de la firme a d’ailleurs revu ses prévisions à la hausse après le résultats observés durant le troisième trimestre. Signe que tout va pour le mieux.

Partager sur les réseaux sociaux