Vous cherchez un vrai défi au Rubik’s Cube ? Oubliez le modèle classique : un inventeur a mis au point une version imprimée en 3D de 33x33x33 cubes.

Vous touchez votre bille au Rubik’s Cube ? Il ne vous faut que quelques minutes voire juste quelques dizaines de secondes pour réorganiser le cube de manière à ce que chaque face du casse-tête ne présente qu’une seule couleur ? Félicitations, vous êtes de toute évidence très adroit et on ne peut que vous conseiller d’aller vous défier avec des variantes un peu plus complexes — si ce n’est pas déjà fait.

Mais ces alternatives étaient visiblement trop simples aux yeux de Grégoire Pfennig, un concepteur de puzzles et de casse-têtes. L’intéressé s’est donc amusé à créer un Rubik’s Cube aux dimensions hors-normes, de 33x33x33 cubes contre 3x3X3 pour la version de base. Et le cube — qui a été conçu à l’aide d’une imprimante 3D — est fonctionnel, même s’il n’est pas trop commode à utiliser et pèse son poids.

Une vidéo de ce Rubik’s Cube très spécial a été tournée pour l’occasion. Le créateur y revient sur son invention, qui lui a demandé d’assembler pas moins de 6 153 pièces et 202 heures de travail. On n’ose imaginer le temps qu’il faudrait pour le résoudre par un humain, d’autant qu’il est difficilement maniable, comme on peut le voir dans la vidéo de présentation.

Mais peut-être qu’avec l’aide d’une assistance par réalité augmentée ou en confiant ce challenge à un robot — les machines ont démontré leur capacité à résoudre un Rubik’s Cube en moins d’une seconde –, il serait possible de remettre chaque pièce à sa place en un temps relativement limité.

En revanche, vous pouvez commencer à économiser dès maintenant si ce casse-tête vous tente : il est vendu… 15 200 euros.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !