Selon les informations d’ESPN, un joueur d’Overwatch va gagner 150 000 $ par an dans le cadre d’un contrat signé avec NRG Esports. Il n’a que 17 ans.

On s’offusque très souvent des salaires que perçoivent les stars du football ou de la NBA, sans vraiment penser à leur impact économique et à ce qu’elles peuvent rapporter à leur club. On va bientôt pouvoir le faire aussi avec les vedettes en devenir d’eSport. Car selon les informations d’ESPN, un joueur d’Overwatch, âgé de seulement 17 ans et en accord avec sa mère (il est mineur), va percevoir des émoluments fixés à 150 000 $ par an en acceptant de rejoindre NRG Esports pour la première saison de la ligue professionnelle du FPS phénomène. On est encore loin des 30 millions d’euros de Neymar. Mais quand même.

overwatch-league

La ligue Overwatch

17 ans, 150 K

D’après nos confrères, il y a eu une bataille entre les géants NRG Esports et Cloud9 pour s’attacher les services de Jay Sinatraa Won. Comme dans le sport traditionnel, quand deux équipent se disputent un jeune talent, les enchères montent et cela permettra à l’intéressé de gagner 100 000 $ de plus que le salaire minimun requis selon les règles fixées par Blizzard Entertainment. Une information qui rapproche, dès lors, un peu plus la Ligue d’Overwatch d’un championnat traditionnel.

À terme, on peut penser qu’il y aura donc un clivage en fonction du salaire, sous-entendu que les joueurs les plus doués gagneront plus que les autres (et seront davantage convoités par les grosses équipes). En espérant que cela ne fasse pas tourner les têtes de certains au vu des sommes en jeu.

Par ailleurs, ses revenus devraient encore grimper en fonction des performances de son équipe puisqu’il percevra aussi une partie des bonus. L’e-athlète, considéré comme l’un des meilleurs joueurs orientés offensifs d’Overwatch (spécialisé DPS), retrouvera son ancien coach Brad Rajani chez NRG Esports.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !