Après avoir ouvert son API en mai, Deezer lance sa boutique d'applications baptisée App Studio. Celle-ci regroupe diverses applications destinées à enrichir l'expérience musicale fournie par le service de streaming. 23 applications sont d'ores et déjà disponibles.

Deezer a dévoilé ce vendredi sa plate-forme d'applications baptisée App Studio. Elle permet aux développeurs de créer des applications musicales se basant sur l'interface de programmation applicative (API) du service, qui a été mise à disposition en mai dernier. À l'heure actuelle, App Studio compte 23 applications fonctionnant, selon les cas, directement dans Deezer, sur iOS, sur Android ou en HTML5.

Parmi les applications proposées sur l'App Studio, sept ont été créées pour le service d'écoute de musique à la demande en streaming. Il s'agit de Vodkaster (réseau social sur le cinéma), Deezup (création de playlists), iMusic-School (apprentissage de la musique), Shuffler (magazine audio), Twusic (diffuse sur Twitter l'écoute en cours), Pias (label) et YaSound (radio sociale).

Aux yeux de Deezer, l'App Studio offre aux développeurs un moyen d'intégrer le service musical français au sein de leurs propres plates-formes. "L'App Studio aura pour vocation de promouvoir toutes les Apps innovantes développées non seulement à l’intérieur de Deezer mais aussi à l’extérieur, à partir de notre API", a commenté l'un des fondateurs du site d'écoute en ligne.

L'App Studio vise ni plus ni moins qu'apporter à ses utilisateurs de "nouvelles expériences musicales" en alliant l'écoute de la musique avec des applications particulières. "En ouvrant largement sa technologie, le site souhaite d’une part développer l’expérience utilisateur et d’autre part enrichir l’écosystème musical", écrit le site. Une ouverture qu'a également engagé Spotify, qui a aussi lancé sa propre plate-forme fin décembre.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.