Plongez dans le conflit qui oppose l’Empire Galactique à l’Alliance Rebelle. Le destin de la galaxie est entre vos mains… de cartes, dans Star Wars : The Deckbuilding Game, notre jeu de société de la semaine.

C’est quoi le jeu de société Star Wars : The Deckbuilding Game ?

Dans Star Wars : The Deckbuilding Game, chacun des deux joueurs dispose de son propre paquet de cartes, grâce auquel il tente de détruire les bases adverses. Au fur et à mesure de la partie, on améliore ce paquet en ajoutant de nouvelles cartes. Accessible à partir de 12 ans, pour 2 joueurs uniquement, une partie dure environ 30 minutes.

Édité par Fantasy Flight Games, Star Wars : The Deckbuilding Game est un jeu de Caleb Grace, commercialisé au prix de 33,90 € chez Philibert.

Quelles sont les règles de Star Wars : The Deckbuilding Game ?

Distribution et disposition des cartes

Chaque joueur reçoit son paquet spécifique de dix cartes, et en pioche cinq au hasard. Entre eux, on forme une ligne de six cartes, piochées parmi un gros paquet. Enfin, chaque camp dispose d’une base de départ, d’une planète, dont la destruction constitue l’objectif de l’adversaire.

Star Wars : The Deckbuilding Game
Une partie en cours. // Source : Fantasy Flight Games

But du jeu

Comme dans tous les jeux basés sur la mécanique du deckbuilding, on joue toutes les cartes de sa main à son tour, puis on en pioche cinq autres. Quand son paquet est vide, on le remélange, avec les cartes nouvellement acquises, pour former une nouvelle pioche.

Toutes les cartes (unité ou vaisseau) fonctionnent sur le même principe : elles ont un effet qui se résout quand on la joue, et une à trois valeurs chiffrées parmi les caractéristiques d’Attaque, de Ressources et de Force.

Star Wars : The Deckbuilding Game
Quelques cartes. // Source : Fantasy Flight Games

La Force influe sur une sorte de tir à la corde, qui détermine lequel des deux camps en a la maîtrise, et les avantages associés.

Les Ressources permettent d’acheter de nouvelles cartes depuis celles disponibles au centre de la table, pour compléter notre paquet et le rendre meilleur. On ne peut évidemment acheter que des cartes de notre camp (ou neutres, comme Jabba le Hutt par exemple) : impossible de recruter Dark Vador si vous incarnez les Rebelles.

La caractéristique d’Attaque permet, quant à elle, soit d’attaquer la base adverse, et, à force de lui infliger des dégâts, de la détruire, soit d’attaquer les cartes ennemies au centre de la table. On gagne alors un bonus, plus ou moins conséquent selon la puissance de la carte visée, mais surtout, on empêche l’adversaire de l’acquérir puisqu’elle est défaussée.

On peut protéger notre base en jouant des vaisseaux, qui restent en place d’un tour sur l’autre, et font office de bouclier. Dans tous les cas, quand notre base est détruite, on la remplace par une autre. Elles disposent toutes d’une capacité spéciale, et on en choisit l’une ou l’autre selon la situation.

À la fin de son tour, on défausse toutes les cartes jouées, on en pioche de nouvelles, puis c’est à l’autre. Le premier qui détruit trois bases ennemies remporte la partie.

Pourquoi jouer au jeu de deckbuilding Star Wars ?

« Ah, encore un jeu d’affrontement pour deux joueurs à base de deckbuilding… j’en ai déjà plein ! » pourrait-on se dire. Et c’est vrai, d’autant que Star Wars : The Deckbuilding Game reprend tous les poncifs du genre, à la manière de Shards of Infinity, Hero Realms ou Star Realms, pour ne citer qu’eux trois.

Mais il propose tout de même l’une ou l’autre originalité qui le distingue de ses pairs.

La boîte du jeu de deckbuilding Star Wars // Source : Fantasy Flight Games
La boîte du jeu de deckbuilding Star Wars

L’univers tout d’abord. Qu’on aime ou pas Star Wars, il faut bien avouer que c’est nettement plus sympa de jouer avec Dark Vador ou des croiseurs Mon Calamari, qu’avec n’importe quelle unité anonyme proposée dans les autres jeux du genre.

Mais le jeu ne se limite pas aux fans de l’œuvre de George Lucas, puisque ses règles le rendent très accessible. C’est une bonne porte d’entrée pour qui voudrait découvrir un jeu de deckbuilding.

La deuxième originalité vient de la distinction claire entre les deux factions. On est habitué, dans les autres jeux basés sur le même principe, de pouvoir ajouter n’importe quelle carte dans son paquet. Ici, et même s’il y a des unités neutres accessibles aux deux joueurs, la plupart des cartes sont réservées à une faction précise.

Star Wars : The Deckbuilding Game
Quelques cartes (issues de la version anglaise). // Source : Fantasy Flight Games

Associé à cela, la possibilité, originale et très plaisante, de détruire directement une carte du camp opposé, avant que notre adversaire ne puisse s’en emparer. Cela peut être un peu frustrant, quand, parfois, quasiment que des cartes adverses arrivent. Et un peu pénalisant selon celles précédemment ajoutées dans son paquet, et leur ordre de sortie. Mais ça fait partie de l’aléa de la pioche, inhérent à tous ces jeux.

Enfin, pour une fois, on ne s’attaque pas directement à l’adversaire et à ses points de vie, mais aux bases qu’il contrôle, une par une, et défendues par ses vaisseaux. Avec la possibilité ensuite de choisir la nouvelle base, selon la situation à ce moment de la partie.

Notons tout de même que quelques rares parties peuvent un peu traîner en longueur. Mais c’est surtout dû à une attitude trop attentiste des deux joueurs, pas assez agressive.

Malgré une mécanique de base on ne peut plus basique pour un jeu de deckbuilding, Star Wars : The Deckbuilding Game propose quelques originalités qui parviennent à le distinguer des autres titres du genre. Les fans de l’univers seront bien entendu ravis, mais il n’est pas réservé qu’à ces derniers. D’autant que ses règles simples en font le candidat idéal pour s’initier à ce type de jeu. Et, si le succès est au rendez-vous, il y a fort à parier que des extensions viendront ajouter de nouvelles cartes, et, avec elles, de nouvelles possibilités et plus de diversité dans les parties.

Le verdict

La boîte du jeu de deckbuilding Star Wars // Source : Fantasy Flight Games

Star Wars : The Deckbuilding Game

Voir la fiche
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.