Les pages de La Mâchoire de Caïn ont été volontairement imprimées dans le désordre. Vous devrez résoudre l’enquête policière en les réagençant. Ce livre est sorti pour la première fois en français ce 7 février 2023.

La Mâchoire de Caïn n’est pas un livre comme les autres : c’est une énigme. Certes, il s’agit d’un polar, avec un meurtre et moult indices à compiler au fil d’une enquête policière. Mais le twist supplémentaire, c’est que les pages ont été imprimées dans le désordre. Non, ce n’est pas là une erreur du Livre de Poche. L’ouvrage a été conçu ainsi, à sa publication originelle, en 1934.

Source : Livre de Poche
Source : Livre de Poche

Le titre, La Mâchoire de Caïn, est tiré de l’histoire biblique de Caïn, qui est, dans le Livre de la Genèse, le tout premier meurtrier de l’humanité. Un certain Torquemada en est à l’origine. Ce pseudo cache l’auteur britannique Edward Powys Mathers — traducteur, poète, spécialiste de mots croisés. À l’époque, Torquemada mettait au défi les lecteurs de remettre les pages dans le bon ordre, de lister les six victimes ainsi que leurs meurtriers. À la clé, alors, une récompense de 15 pounds.

Presque 90 ans après la publication originelle de ce drôle d’objet littéraire, Le Livre de Poche en publie la traduction française inédite. Et eux aussi mettent en jeu une récompense, réservée aux trois premiers lecteurs ou lectrices résolvant l’énigme avant le 7 février 2024 :

  • Premier prix : 1 000 € et 100 livres à choisir au catalogue de la maison d’édition ;
  • Deuxième et troisième prix : 100 livres chacun dans le catalogue du Livre de Poche.

Le livre contient donc des bulletins à remplir, où y inscrire vos coordonnées, vos réponses à l’énigme, mais où il faut aussi, attention, détailler toute votre méthodologie d’enquête pour être parvenu à la solution. Avant d’en arriver à cette heureuse issue… ce ne serait pas une mince affaire.

« Embûches, impasses et jeux de pistes »

Le livre en lui-même s’étend sur 100 pages, chacune prenant un peu moins d’une demi-page. Ce n’est pas grand-chose ? En apparence seulement. Car l’intégralité de ces pages étant dans le désordre, c’est bien simple, le nombre de combinaisons s’étend en millions de configurations possibles. Une seule est la bonne. Une seule. Il n’y a rien de simple et, depuis 1934, au Royaume-Uni, seules trois personnes ont pu la résoudre.

Extrait de La Machoire de Caïn. // Source : Livre de Poche
Extrait de La Machoire de Caïn au Livre de Poche. // Source : photo Numerama

Chaque page est en réalité une demie-page, car on y trouve une section « notes » pour que vous puissiez y inscrire vos idées (le dos de page étant blanc, vous pouvez aussi y écrire vos idées). De même, chaque page est découpable. Pas de panique si vous n’aimez pas abîmer les livres : celui-ci est fait pour ça ! C’est même préférable, à vrai dire, pour essayer de les replacer dans l’ordre au fil de votre itération.

Pour Hervé Le Tellier, qui signe la préface de l’ouvrage, la démarche pourrait être « l’enfant littéraire d’Agatha Christie et de James Joyce, voire de T.S. Eliot ». Et il s’agira de vous « frotter aux embûches, impasses et jeux de pistes disséminés dans ces pages ».

En tout cas, on imagine bien que le défi est assez immense et qu’il vous faudra de la patience et de l’abnégation. La publication de La Mâchoire de Caïn est culottée, à mi-chemin entre le jeu de société et la littérature policière.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.