Les actionnaires de Salto se réuniront prochainement pour décider du sort de la plateforme française de streaming. Au vu des stratégies solitaires de ses membres, son avenir semble mal engagé.

Deux ans après son lancement, l’alliance entre TF1, M6 et France Télévisions, qui devait initialement mener à la création d’un Netflix à la française, pourrait prendre fin. Comme le rapporte Le Monde sur son site le 13 novembre 2022, les actionnaires de Salto se réuniront dans les prochains jours pour décider de ce qu’ils feront de la plateforme. Le scénario le plus probable est celui de la fin de l’alliance.

TF1 et M6 préfèrent des approches solitaires

La probable fin de Salto n’a rien de surprenant. Le projet de fusion entre TF1 et M6, abandonné en septembre 2022, devait déjà provoquer la mort de Salto (puisque France Télévisions n’aurait eu aucun intérêt à financer le service de replay d’un groupe privé concurrent). Même si TF1 et M6 n’ont pas pu aller au bout de leur projet, leurs visions respectives en matière de streaming ne semblent plus passer par une plateforme commune. L’un a MYTF1 Max (2,99 euros par mois, qui diffuse actuellement en exclusivité la Star Academy en direct), l’autre a lancé 6Play Max (3,99 euros par mois). Ces deux services sont, en quelque sorte, des mini-Salto dédiés exclusivement aux programmes de leurs groupes respectifs. Salto, lui, coûte 7,99 euros par mois.

Salto a récemment simplifié son offre, avec une seule formule plutôt que plusieurs. Il se présente désormais comme une plateforme de strea // Source : Capture Numerama
Salto a récemment simplifié son offre, avec une seule formule plutôt que plusieurs. Il se présente désormais comme une plateforme de streaming, et non plus l’alliance de TF1, M6 et France TV. // Source : Capture Numerama

Quid de France Télévisions ? Le Monde indique que l’entreprise ne se serait pas réconciliée avec Salto après l’abandon du projet de TF1 et M6. Il manque 45 millions d’euros dans son budget 2023, ce qui correspond à l’argent que France TV aurait récupéré si Salto avait été repris à 100 % par TF1 et M6. Autrement dit, il est peu probable que France TV se batte pour sauver Salto, qu’il avait à première vue accepté d’abandonner. L’entreprise a néanmoins pris un peu de retard sur les autres, puisqu’elle ne propose pas de formule de replay payante, même si son site et son application France.tv sont plutôt complets.

Un rachat possible ?

Que va-t-il arriver à Salto ? Dans l’hypothèse où les trois acteurs de l’union ne prolongeraient pas leur accord, deux scénarios sont possibles :

  • La liquidation, avec une fermeture définitive de Salto (chaque acteur aurait alors sa propre plateforme de streaming).
  • Le rachat, avec l’arrivée de nouveaux partenaires ou d’un acteur extérieur intéressé par le financement de la plateforme.

Seule question : que rachèterait ce fameux investisseur, si TF1, M6 et France Télévisions se retirent ? Le service de streaming français pourrait toujours s’appuyer sur un catalogue de films et de séries, comme il le fait déjà aujourd’hui, mais est-ce suffisant face à myCANAL, Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime Video ? Autre hypothèse, le nouveau Salto pourrait continuer de proposer les chaînes des groupes français, à la manière de Molotov. Cela veut dire qu’il devrait conclure des accords avec ses anciens membres fondateurs, ce qui semble assez compliqué (et coûteux).

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur