[En partenariat avec Numerama] Dans ce nouvel épisode du Meilleur des Mondes, sur France Culture, François Saltiel recevait trois invitées pour parler des liens compliqués entre le féminisme et les réseaux sociaux.

C’est sur les réseaux sociaux qu’ont émergé les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc, lesquels ont contribué à faire progresser la parole des femmes sur les violences sexuelles et sexistes. Mais c’est aussi sur les réseaux sociaux que les femmes et les militantes féministes sont régulièrement cyberharcelées.

Twitter, Facebook, Instagram, TikTok… Ces plateformes sont-elles des ennemies ou des amies du féminisme contemporain ? Qu’est-ce qu’être une militante féministe en ligne en 2022 ?

C’est cette discussion qui a animé les invitées dans ce nouvel épisode du Meilleur des Mondes, l’émission partenaire de Numerama sur France Culture. Cette émission est disponible en podcast sur les plateformes d’écoute — DeezerSpotifyApple — ainsi que sur le site de France Culture.

meilleur_des_mondes_numerama
Le Meilleur des Mondes, en partenariat avec Numerama.

Le féminisme à l’épreuve d’Instagram et Twitter

Pour en discuter, François Saltiel reçoit :

  • Elvire Duvelle-Charles, journaliste, réalisatrice, activiste et autrice du livre Féminisme et réseaux sociaux (Ed. Hors d’atteinte, février 2022),
  • Josiane Jouët, sociologue, professeure émérite à l’Université Panthéon-Assas Paris 2 et autrice du livre Numérique, féminisme et société (Ed. Presses des Mines, avril 2022),
  • Claire Blandin, historienne des médias, professeure des universités en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Sorbonne Paris Nord. 

En fin d’émission, la chronique Numerama (52:50′) est consacrée à Ursula Le Guin, grande dame de la littérature féministe : elle a contribué à une meilleure perception des biais de genre dans notre société.