Si vos journées remplies de réunions organisées sur Zoom vous exaspèrent, n'ayez crainte : nous avons la solution parfaite pour vous. Zoom Escaper vous permet d'ajouter des effets sonores, et de convaincre vos collègues que vous n'avez pas vraiment besoin d'être là pour cet appel.

C’est une situation dans laquelle vous vous êtes déjà sûrement retrouvés :  une réunion Zoom. Plus précisément, une réunion Zoom de travail, insupportablement longue.

Depuis un an et l’arrivée de la pandémie de Covid-19 en France, le télétravail s’est imposé massivement. Et malheureusement, avec lui, l’utilisation de Zoom. Dès lors, les réunions Zoom remplissent nos quotidiens, et les journées passées à organiser et suivre ces appels sont devenues la pire hantise de milliers de télétravailleurs. Au point qu’un développeur a décidé de mettre au point une solution : Zoom Escaper.

L’interface de Zoom Escaper // Source : Zoom Escaper

Pleurs de bébé, aboiements et écho à la demande

«  Vous pouvez auto-saboter vos appels sur Zoom, au point que votre présence dans la réunion deviendra invivable pour vos collègues  », nous explique Sam, le créateur de Zoom Escaper, dans une vidéo. Le ton est donné. L’idée est simple : avec Zoom Escaper, vous pouvez rajouter des bruitages par-dessus votre voix, afin de faire croire que vous n’avez pas un assez bon réseau, qu’un bébé pleure, ou qu’il y a des travaux à côté de chez vous. Le fonctionnement est, de plus, très simple : il vous faudra seulement télécharger VB-Cable, un logiciel gratuit, et vous pourrez ensuite utiliser Zoom Escaper comme une boite à son des pires bruits sur Terre. Libre à vous, ensuite, d’utiliser ce bruit de travaux factices comme une excuse pour couper court à l’appel.

Afin de complètement ruiner vos appels, Zoom Escaper vous propose :

  • de l’écho, dont l’intensité et la déformation sont réglables,
  • une mauvaise connexion, dont vous pouvez moduler le hachage pour un résultat des plus exaspérants,
  • des cris de bébé en colère, extrêmement stridents,
  • un homme en pleurs, que vous pouvez mettre très, très fort,
  • des bourrasques de vent très bruyantes,
  • des aboiements de chiens qui veulent être promenés,
  • des bruits de travaux prodigieusement assourdissants,
  • et des sons plutôt perturbants de quelqu’un en train d’uriner.

Avec ce panel très complet, vous aurez toutes les excuses du monde pour éviter la réunion compta de jeudi prochain. Et, avec un peu de chance, si vous avez assez de « problèmes de connexion » (clin d’oeil), peut-être que vos collègues arrêteront enfin de vous convier à des brainstormings ou à des réunions scrums. Un nouveau monde s’ouvre à vous, exempt d’appels Zoom et de conversations gênantes. De rien.

Partager sur les réseaux sociaux