Le tueur de Halle, qui a abattu deux personnes, a filmé son attaque et l'a diffusé en direct sur internet. Twitch affirme que la vidéo a été vue plus de 2 000 fois. Des extraits tournent encore sur le web.

L’homme à l’origine de l’attaque antisémite à Halle, en Allemagne, qui a tué deux personnes mercredi 9 octobre, s’est filmé à la première personne et a retransmis ses actes en direct pendant 35 minutes sur la plateforme Twitch. C’est le site de streaming de jeux vidéo lui-même qui a confirmé l’information à The Verge.

« Nous sommes choqués et attristés par cette tragédie (…) Twitch a une politique de tolérance 0 envers les actes haineux, et n’importe quel acte de violence est pris très au sérieux. Nous travaillons dans l’urgence pour retirer ce contenu et suspendre de manière permanente tous les comptes qui publient, ou republient des vidéos de cet acte odieux. »

Capture de Twitch effectuée pa BuzzFeed // Source : Buzzfeednews

Des milliers de vues pour la vidéo de l’attaque

Twitch a affirmé auprès de CNBC qu’environ 2 200 personnes auraient vu la vidéo en replay et « qu’environ 5 personnes » auraient vu les événements en direct. Il n’est pas possible de vérifier ces données, mais des morceaux de la vidéo ont été extraits depuis — notamment l’assassinat d’une femme — et sont encore partagés, à l’heure où nous écrivons ces lignes, sur des forums et imageboards comme 4chan. Ces clips vidéo se sont aussi propagés sur Telegram, comme l’a relevé la chercheuse spécialisée de l’extrême-droite Megan Squire. La vidéo a également été en ligne sur le site Liveleak pendant un moment avant d’être retirée.

Le tireur s’est rendu à la synagogue du quartier Paulus en plein Yom Kippour, où s’étaient réunis entre 70 et 80 personnes, mais il n’a pas réussi à pénétrer dans l’enceinte du lieu de culte. Il a assassiné une femme dans la rue, au hasard, puis un restaurateur turc. Au cours de sa vidéo, on l’entend tenir des propos négationnistes et antisémites. Il lance notamment un « mon nom est Anon et je pense que l’Holocauste n’a jamais existé ». Anon peut être une référence à beaucoup de choses, mais il s’agit notamment du nom donné aux internautes sur les forums comme 4chan et 8chan, où tout le monde est par défaut « anonymous ». Le tireur semblait manifestement vouloir se faire remarquer par les membres de ces sites (il les mentionne à plusieurs reprises).

Ce n’est pas la première fois que de tels actes ont lieu : les retransmissions d’attaques terroristes en direct se multiplient. En mars 2019 déjà, un terroriste a assassiné 50 musulmans à Christchurch en Nouvelle-Zélande, dans deux mosquées. Il avait filmé et diffusé son attaque en direct, qui a été reprise et publiée de nombreuses fois sur Facebook et YouTube. Les deux plateformes ont eu beaucoup de mal à endiguer cette prolifération de vidéos — surtout Facebook, où le tueur avait retransmis en direct son attaque islamophobe. Plus d’un million de vidéos auraient été supprimées. À la suite de cet événement, les imageboards 4chan et 8chan, des sites connus pour être fréquentés par des extrémistes, avaient été bloqués par plusieurs opérateurs en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Partager sur les réseaux sociaux