La vérification de l'âge pour accéder aux sites pornographiques est sur le point de subir un énième report. La raison ? Le Royaume-Uni semble avoir oublié qu'il est encore membre de l'Union européenne, malgré le Brexit.

Comme le Brexit, la vérification de l’âge pour accéder aux sites pornographiques au Royaume-Uni sera-t-elle repoussée indéfiniment ? Alors qu’il est sur la table depuis plus de quatre ans maintenant, et qu’il était censé entrer en vigueur le 15 juillet 2019, la presse britannique rapporte que le projet d’un « pass porno », très controversé outre-Manche, va de nouveau être ajourné.

Cette fois, la raison de ce report est à chercher du côté de l’incurie bureaucratique : le journaliste Rowland Manthorpe a appris que le ministère du Numérique, de la Culture, des Médias et du Sport a oublié de notifier — ou n’a pas pu le faire dans les temps — la Commission européenne. Or, comme le précise Sky News, cette communication est obligatoire.

Brexit
Le Brexit. Allégorie. // Source : Freestocks

Un report à quelle date ?

Pour échapper à cette contrainte, qui s’applique à tous les États membres, il aurait fallu que Londres ne soit plus dans l’Union. Seulement voilà : alors que le référendum de 2016 a acté le divorce entre l’île et le continent et fixé au 29 mars 2019 la date de sortie effective du pays du projet commun, la classe politique britannique s’est embourbée dans des débats sans fin sur la manière de sortir.

Rowland Manthorpe note, non sans ironie, que ce qui a fait tomber le pass porno n’est donc pas l’existence à venir d’une base de données générale contenant la liste des personnes accédant à des contenus pour adultes, avec toutes les dérives que cela peut provoquer, mais d’un bête cafouillage administratif. Mais est-ce si surprenant venant d’un pays qui a un pied dans l’Union et l’autre en dehors ?

Pour sa part, le Guardian a pris contact avec un porte-parole du gouvernement, qui n’a pas nié que la vérification de l’âge a été indéfiniment retardée. Le ministre en charge du dossier, Jeremy Wright, doit faire une déclaration sur le sujet à la Chambre des communes ce jeudi 20 juin. Un report post-Brexit sembla la solution la plus simple de prime abord pour que le passe porno entre en vigueur. Mais ce Brexit aura-t-il lieu un jour ?

Partager sur les réseaux sociaux