L’imaginaire collectif a toujours présenté l’homme de la maison comme un personnage fuyard, préférant s’attarder au boulot ou devant sa console, boire un coup entre collègues, ou un tas de raisons plus ou moins inavouables, plutôt que de daigner rejoindre sa moitié pour entamer une paisible nuit – ou éventuellement agrémentée d’activités tout aussi inavouables.

Une étude menée par l’opérateur japonais NTT Docomo aurait pourtant de quoi sérieusement requestionner cette figure, du moins au pays du soleil levant.
Elle montre en effet que sur 900 interrogés de plus de 16 ans, 5% des hommes déclaraient s’adonner aux jeux-vidéo avant de se coucher, contre 17% des femmes. Au premier rang de ces jeux figurent les casses-tête à 65% (le genre le plus plébiscité par la gente féminine), suivi des RPGs à 40%. Les hommes, eux montrent une prédisposition particulière pour les FPS et les jeux de sport. Bref, si l’encens et les bougies n’y font rien, vous saurez désormais dans quel type de jeux-vidéo investir pour espérer attirer votre conjoint dans la chambre nuptiale.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.