Une nouvelle enquête d’emarketer montre que la population de MySpace gagne en maturité. Si plus de la moitié des américains à consulter le site avaient en 2004 moins de 25 ans, cette proportion se voit réduite à 40% en 2007. Le réseau communautaire n’est donc plus forcément la cible privilégiée du marketing pour adolescents.

Mais ce n’est pas pour autant que celui-ci perd de l’intérêt à ses yeux, bien au contraire. Le « social networking » concerne une part assez faible des utilisations Internet (6%) par rapport aux sites de charme (11,6%,), à l’e-mail (10%) ou aux sites de divertissement (8,6%). Et pourtant, la spécialiste Debra Aho Williamsom note une grande affluence d’investissements publicitaires dans les sites de rencontre et les environnements « d’user generated content ».

La prolifération de réseaux de niches, et la globalisation de l’utilisation de MySpace, font que les services marketing n’hésitent plus à y investir des sommes considérables. L’enquête d’eMarketer prévoit 2,5 fois plus de fonds publicitaires en 2007 qu’en 2006, et 6 fois plus en 2010.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !