Declan McCullagh affirme sur News.com que le gouvernement américain a organisé une réunion privée entre le département de la Justice et des représentants d’éditeurs de services en ligne comme AOL ou Comcast. Le gouvernement cherche à convaincre les éditeurs d’accepter de garder les informations d’identification relatives aux uploads de contenus sur les services de partage de photos et de vidéo tels que Flickr ou YouTube. Concrètement, l’administration Bush souhaite avoir la possibilité de retrouver l’identité de la personne qui a envoyé tel ou tel contenu, pour enquêter plus facilement sur le terrorisme, la pédophilie et d’autres types de délits ou de crimes.
Le département de la Justice demande également aux fournisseurs d’accès à Internet d’évaluer les coûts qu’impliquerait une rétention de deux ans des données de connexion.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !