A condition qu'ils soient éligibles à l'opération, tous les albums achetés à la FNAC et sur son site internet depuis 2012 pourront désormais être téléchargés en version MP3 sur son service Digicopy.

Mise à jour : la FNAC nous précise que 200 000 disques sont actuellement éligibles, qui représenteraient 80 % des ventes.

La FNAC annonce jeudi le lancement d'un nouveau service baptisé Digicopy, qui permettra à ses clients de bénéficier des versions MP3 des CD et vinyles qu'ils achètent en magasin ou sur le site internet de l'enseigne. "Ce service est offert à tous les adhérents Fnac pour les achats en magasin et à l’ensemble des clients Fnac.com", précise le groupe, qui ne fait qu'imiter mollement le service similaire proposé par Amazon avec AutoRip.

Alors qu'Amazon remontait l'historique des achats jusqu'à l'an 2000, pour offrir à ses clients la version dématérialisée de tous les albums achetés sur le site e-commerce quasiment depuis ses origines, la FNAC se limite à une rétroactivité beaucoup courte, de près de deux ans. "Digicopy est rétroactif pour tous les achats effectués par les clients depuis le 1er janvier 2012", indique en effet la FNAC.

Par ailleurs, seuls les "albums éligibles", dont la liste dépend des accords passés avec les maisons de disques, pourront être ainsi être transférés vers la médiathèque virtuelle du client, accessible à partir du site Fnac Jukebox. Ceux-ci seront signalés "par un pictogramme sur la page du produit et en magasin sur le boitier des albums". Alors qu'Amazon avait annoncé 400 000 albums éligibles lors du lancement du service en juin dernier, la FNAC n'avance pas de chiffre.

"La version dématérialisée est récupérable depuis un ordinateur (PC ou Mac) et est transférable sur tous les appareils (iPod, iPad, smartphone, baladeur MP3, etc). La majorité des titres est encodée en haute qualité 320 Kbps", précise la FNAC. Pour le moment, sans doute pour éviter d'avoir à payer des droits de streaming supplémentaires, aucune lecture en ligne des morceaux ne semble disponible. 

Mise à jour :

Un client témoigne sur Twitter du peu d'albums éligibles :

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !