Mise à jour : Le site n’avait en réalité pas ouvert. Ca ne peut donc être a priori qu’une fuite interne qui a permis à notre lecteur de nous proposer la page d’accueil en exclusivité. Son authenticité a été confirmée de source proche du dossier.

Apparemment, le site Hadopi.fr a furtivement ouvert ses portes ce mercredi avant d’afficher de nouveau une page blanche, probablement sous le poids d’attaques DDOS qui étaient prévues.

Nous n’avons pas eu la chance de le consulter à temps, mais Deev nous fournit dans les forums de Numerama une capture de la page d’accueil. La photographie choisie pour illustrer l’abonné averti nous a fait croire d’abord à un fake, mais non, il semble bien s’agir du vrai site de la vraie Hadopi (mise à jour : voici l’originale. Merci à Xuv).

On notera avec intérêt la présence d’un espace « offres légales labellisées » qui laisse entendre que la labellisation a déjà eu lieu, ce qui n’est pas le cas pour les moyens de sécurisation. Pourtant sauf erreur de notre part, le décret prévu à l’article L331-23 du code de la propriété intellectuelle n’a pas été publié. Mystère.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.