Utilise ou n’utilise pas NationBuilder ? Jean-Luc Mélenchon crie haut et fort dans les médias qu’il utilise pour sa campagne présidentielle la même plateforme que le candidat démocrate américain Bernie Sanders. Mais c’est faux.

Depuis l’annonce officielle de sa candidature aux présidentielles, Jean-Luc Mélenchon se plaît à répéter qu’il utilise la même plateforme de campagne que Bernie Sanders. Une manière sans doute de montrer sa modernité à l’américaine, ce qui est paradoxal pour un candidat qui se plaît à dénoncer le manque de souveraineté française et européenne.

Mais quoi qu’il en soit, c’est faux.

Jean-Luc Mélenchon utilise NationBuilder comme Alain Juppé. De son côté, Bernie Sanders, le candidat à la primaire démocrate américaine utilise une autre plateforme (la même qu’Hillary Clinton d’ailleurs), NGP Van. Vincent Moncenis, le fondateur de la DigitaleBox, nous l’avait déjà confié dans un entretien.

Lors de son passage dans l’émission On n’est pas couché samedi dernier, Jean-Luc Mélenchon a encore récidivé et réaffirmé devant Laurent Ruquier qu’il utilisait la même plateforme que Bernie Sanders, sans la nommer. Ses affirmations avaient pourtant déjà été démenties, et c’est toute en toute connaissance de cause qu’il a réitéré ses propos.

Pour en avoir le cœur net, nous avons donc contacté la vice présidente du développement de NationBuilder en Europe, Toni Cowan-Brown, qui nous donne le fin mot de l’histoire. « Bernie Sanders n’utilise pas NationBuilder pour son site officiel, mais il a pas mal de communautés de soutien qui l’utilisent », nous explique-t-elle. Entre autres : People For Bernie, Tennessee For Benie, North-East Ohio for Bernie, Nevada County For Bernie, ou We Want Berny. Mais il s’agit de communautés locales, qui sont loin de représenter l’ensemble des soutiens du candidat.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !