Jeudi matin, les députés ont tout juste débuté l’examen de l’article 3 du projet de loi de protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet, qui en comporte encore six supplémentaires. Plus de 800 amendements ayant été déposés, le calendrier a été revu en conséquence.

Alors que le programme de travail de l’Assemblée Nationale prévoyait de s’arrêter jeudi soir, c’est finalement dans la nuit du vendredi 24 juillet que l’examen du projet de loi Hadopi 2 devra s’achever. L’ensemble de la semaine aura donc été consacrée à l’examen du texte présenté par Michèle Alliot-Marie et Frédéric Mitterrand, qui risque pourtant une nouvelle fois la censure du Conseil constitutionnel.

S’il n’est pas terminé cette semaine, le débat reprendra lors de la prochaine session parlementaire, à partir de la mi-septembre, où est déjà programmé le vote solennel.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !