L’ironie du sort est terrible pour le neveu de François Mitterrand. Il y a à peine plus d’un an, Frédéric Mitterrand avait atterri à la direction de la Villa Médicis à Rome, en lieu et place de Georges-Marc Benamou à qui la place paraissait promise. Celui qui était alors conseiller de Nicolas Sarkozy avait fait savoir trop tôt dans le tout Paris sa prochaine nomination, avant qu’elle soit officielle. Il déclencha alors une cabale et Sarkozy décida de l’écarter du poste, et lui préfèra Mitterrand.

Aujourd’hui, Mitterrand fait étrangement la même erreur. Interrogé par France 2, celui qui a déjà offert son pot de départ à la Villa Médicis a confirmé sa nomination au ministère de la culture au poste de Christine Albanel, décrivant « une tache exaltante et un honneur« . Réponse cinglante de l’UMP, commandée de l’Elysée : on ne s’auto-proclame pas ministre.

Il faut toujours apprendre de ses adversaires.


Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !