Créé en 1944 par Hubert Beuve-Méry, Le Monde a été pour plusieurs générations une référence de la presse écrite, souvent opposée à la télévision et à la radio qui n’offrent pas le même niveau d’analyse qu’un grand quotidien. Mais les temps évoluent, et Le Monde aussi. Après avoir lancé avec succès son site internet en 1995, le quotidien continue sa transition vers une presse multimédia, qui n’est pas toujours très conciliable avec ses valeurs historiques.

Déjà auteur d’un zapping vidéo quotidien, Le Monde annonce ce mercredi le lancement de son propre journal TV. Avec une formule à l’opposée des valeurs traditionnelles du journal. Alors que la force de la presse écrite a toujours été dans sa capacité à prendre le temps d’expliquer en longueurs des évènements complexes, le JT du Monde sera l’équivalent d’un fast-food de l’information. 60 secondes pour « connaître l’image du jour, la phrase du jour et l’objet trouvé par la rédaction du Monde.fr« . Ce qui ne ressemble d’ailleurs pas tellement à un JT, mais c’est pourtant comme cela qu’il est présenté.

« Le 60″ est une approche innovante de l’information en vidéo sur Internet. Nous voulions une approche purement Internet, dynamique, rapide, curieuse et volontiers dérangeante. Nous ne voulions pas proposer à nos internautes un copié-collé de ce que fait la télévision en nous limitant à une interview en plateau filmée en plan fixe« , explique Philippe Janet, le PDG du Monde Interactif.

Le journal sera visible tous les jours sur la une du Monde.fr, et sur la page d’accueil de Dailymotion, à partir de 13H. « Le lancement de ce nouveau format, sorte de JT de 13h moderne, marque la volonté de recréer sur Internet des rendez-vous forts autour d’identités très légitimes« , estime pour sa part Martin Rogard, le directeur France de Dailymotion.

Beuve-Méry doit se retourner dans sa tombe.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !