Des élus américains déclarent que la société d’Elon Musk a bloqué des connexions satellites de l’armée américaine sur l’Ile de Taïwan.

SpaceX, le groupe spatial américain fondé par Elon Musk n’aurait pas respecté un contrat passé avec l’armée américaine. Le média américain Forbes a rapporté le 24 février que Space X pourrait avoir enfreint un accord avec le Pentagone, en bloquant l’accès aux satellites de Starshield à Taïwan et dans ses environs, selon une lettre adressée à l’entreprise par une commission de la Chambre des représentants des États-Unis.

En septembre 2023, le ministère américain de la Défense a accordé à SpaceX un contrat d’un an pour l’accès à Starshield, d’une valeur d’environ 100 millions de dollars. Quelques mois auparavant, le Pentagone avait également commandé le réseau satellitaire Starlink de SpaceX pour les forces ukrainiennes en pleine invasion russe.

Après une visite du député américain Mike Gallagher à Taïwan, ce dernier a écrit une lettre à Elon Musk : « De multiples sources ont révélé à la commission que Starshield est inactif à Taïwan et dans ses environs », selon CNBC, qui cite la lettre, ajoutant qu’elle demande au sulfureux milliardaire de fournir à la commission un rapport sur la question avant ce vendredi.

« En cas d’agression militaire du PCC (parti communiste chinois) contre Taïwan, les militaires américains dans le Pacifique occidental seraient gravement menacés […] Garantir des réseaux de communication robustes pour le personnel militaire américain à Taïwan et dans les environs est primordial pour sauvegarder les intérêts américains dans la région indo-pacifique » peut-on lire.

Drapeau de Taïwan. // Source : Flickr/CC/Arabani (photo recadrée et modifiée)
L’armée américaine a une présence autour de Taïwan en cas d’attaque de la Chine. // Source : Flickr/CC/Arabani (photo recadrée et modifiée)

Des intérêts économiques avec la Chine

48h après la publication de la lettre, Space X a répondu sur X (ex-twitter ) :

« SpaceX respecte pleinement tous ses contrats avec le gouvernement américain. SpaceX a informé la commission spéciale la semaine dernière qu’elle était mal informée, mais la commission a choisi de contacter les médias avant de demander des informations supplémentaires ».

Elon Musk est suspecté d’avoir empêché des connexions à Taïwan pour satisfaire les intérêts de son voisin susceptible. En 2022, il a déclaré dans une interview au Financial Times que l’avenir de Taïwan pourrait être résolu par Beijing en « établissant Taïwan comme une région administrative spéciale ».

Selon CNBC, la position du grand patron sur Taïwan a permis au constructeur automobile Tesla – dont Elon Musk est le PDG – de prospérer dans un contexte de relations sino-américaines tendues. Pékin a permis à Musk d’ouvrir une usine à Shanghai, alors que d’autres constructeurs automobiles étrangers en Chine doivent obligatoirement signer des coentreprises avec des entreprises chinoises.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.