Disney casse un peu plus sa tirelire pour récupérer les actifs de 21st Century Fox. Son offre atteint désormais 71,3 milliards de dollars.

Disney est prêt à engager un bras de fer financier avec Comcast pour mettre la main sur plusieurs actifs de la 21st Century Fox, dans le cinéma et la télévision. Preuve en est avec la présentation, mercredi 20 juin, d’une toute nouvelle offre, mêlant cash et actions, qui est très nettement supérieure à celle qui avait été annoncée au mois de décembre 2017.

En effet, l’offre de Disney est passée de 52,4 milliards de dollars à 71,3 milliards de dollars. La nouvelle proposition est composée pour moitié de cash (35,7 milliards de dollars) et arrive juste une semaine après l’offre du câblo-opérateur américain, dont la manœuvre est justifiée par le rapprochement entre Time Warner et AT&T. Comcast a proposé 65 milliards de dollars.

Toute la question est maintenant de savoir si Comcast est prêt à remettre au pot.

century-fox
20th Century Fox fait partie des actifs ciblés par Disney.

De son côté, la direction de 21st Century Fox reste davantage séduite par les perspectives ouvertes par Disney que par celles de Comcast. « Nous restons convaincus que la combinaison des actifs, marques et franchises emblématiques de 21st Century Fox avec Disney créera l’une des entreprises les plus grandes et les plus innovantes au monde », lit-on dans un communiqué, publié le 20 juin.

L’opération, si elle est remportée par Disney, sera incontestablement la plus onéreuse du groupe. À titre de comparaison, le conglomérat du divertissement a dépensé 5,3 milliards de dollars en 2001 pour acquérir Fox Family Worldwide, 7,4 milliards de dollars en 2006 pour le studio d’animation Pixar et 4 milliards de dollars pour mettre la main sur Lucasfilm et les licences Star Wars et Indiana Jones.

Partager sur les réseaux sociaux